Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 04:45

Né en 1979, marié et père de deux enfants,Farshid Fathi, un Iranien converti au christianisme, a été arrêté à Téhéran le 26 décembre 2010 dans le cadre de la grande “rafle” menée par les services de sécurité iraniens dans le secteur des « églises à la maison », qui a jeté en prison une soixantaine de chrétiens pour « apostasie, évangélisme, intelligence avec des organisations chrétiennes étrangères ». Condamné en première instance à six ans de prison, le pasteur a vu cette sentence confirmée en appel le mois dernier.

Le Farsi Christian News Network(FCNN) vient de commenter cette condamnation, soulignant que la peine infligée au pasteur Fathi viole de façon éhontée la Constitution même de l’État islamique  – notamment son article 23 qui dispose que nul ne saurait être inquiété pour sa foi religieuse –, et les traités internationaux ratifiés par le régime de Téhéran – la Déclaration internationale sur les droits de l’homme et la Convention internationale sur les droits civils et politiques de l’O.N.U.

La FCNN affirme, en outre, que le pasteur Fathi n’a pu bénéficier de la liberté sous caution pendant l’instruction de son affaire,  s’entretenir avec sa défense et qu’il aurait même été privé de la communication des charges portées contre lui tant en première instance qu’en appel. Cette association de défense des droits des chrétiens exige la libération immédiate et sans condition du pasteur, et nous nous associons à leur demande. Le “droit” islamique, la sharia, est-il vraiment compatible avec le droit des gens universellement reconnu et ratifié ? Poser la question, c’est y répondre.

D.H.

Source : Assist News Service (ANS)

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions