Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

24 septembre 2014 3 24 /09 /septembre /2014 01:41

Madame Ceccaldi-Raynaud Maire de Puteaux invite pour 30 000€, aux frais des contribuables, une délégation de 7 marocains venus de Tanger dont on ignore encore à ce jour, les qualités et les fonctions.

Gérard Brazon interview3Par Gérard Brazon

Ils disent avoir les mains blanches; ils n'ont pas de mains.

Ils disent avoir les mains blanches; ils n’ont pas de mains.

Cette délégation vient dans cette ville des Hauts de Seine afin de signer un « pacte d’amitié » !

Ainsi donc, la ville de Puteaux ayant 43 000 habitants a besoin de signer un « pacte d’amitié » avec une ville de 669685 habitants chiffre établi en 2004.

 

Mais pourquoi ?

Selon la communication qui est faite par le premier magistrat de la ville, ce serait pour permettre la découverte par les enfants du conservatoire, les douceurs de la musique « Arabo-Andalouse« . Rien que ça.

Mais non, pas seulement et uniquement ça !

Cette musique « Arabo-Andalouse » qui fleure bon le politiquement correct est, nous le savons tous, essentielle pour le développement culturel de nos chères petites têtes blondes et de plus en plus brunes d’ailleurs, doit aussi s’accompagner d’une étude comparative entre la richesse architecturale de Tanger et cette éblouissante, étonnante et quasi magique architecture de la ville de Puteaux, célèbre partout dans le monde et peut-être même sur la planète Mars. C’est tout dire. Mais de qui se moque-t-on ? Des « sans dents », des « illettrés » ? Non, tout simplement des électeurs…

Rappelons que cette ville de Puteaux a le territoire le plus petit du département et que Tanger date de l’ère Gréco-Romaine sous le nom de Tanjis. Autrement dit, la comparaison va être hasardeuse avec une ancienne ville ouvrière longtemps en friche qui s’oriente, grâce à la manne de la Défense, vers une ville résidentielle moderne. Même si cette ville affirme que dans ses hauteurs, des légions romaines y auraient séjournées.

Mais cela ne s’arrête pas là ! Ce serait trop simple. Madame le Maire ne fait jamais les choses à moitié.

Un échange scolaire devrait se faire dans le cadre de ce « pacte d’amitié » entre une école de Puteaux et une école de Tanger autour d »un atelier « d’Arts plastiques » et surtout, des actions « socio-éducatives« .

Verra-t-on prochainement dans les rues de la ville et dans certaines classes, des petites filles voilées de Tanger expliquer les douceurs et les plaisirs du hidjab à leurs petites copines dans les cours de récréations ? Pourront-elles parler aux petits garçons ?

Echange sur « l’art plastique » ?

On pourra toujours faire remarquer qu’en terre d’islam, le culturel et le cultuel ne sont pas divisibles. Que l’islam est un tout. Madame le Maire le sait-elle ? Son fils Vincent Franchi-Ceccaldi, adjoint chargé de la culture entre autres, le sait-il ? Je ne leur ferai pas cette injure.

Savent-ils par exemple que la majorité des peintres ayant célébré Tanger sont des occidentaux Que Tanger a été révélé aux peintres européens par Eugène Delacroix à la fin du XIXème siècle.

Sachant que l’islam n’est pas divisible et que ce système est à la fois politique, juridique, social et interfère en tout dans la vie publique et privée, du lever au coucher de l’individu et jusque dans les toilettes, on peut craindre que « l’Art plastique » sera aussi islamique.

Des actions socio-éducatives ?

Qu’y a-t-il derrière ce phrasé alambiqué ? Quelles actions éducatives va-t-on enseigner aux enfants de Puteaux ? Les joies et la tolérance de la société arabo-andalouse qui a imposé la dhimmitude aux chrétiens et aux juifs, la mort aux mécréants ? Va-t-on enseigner que la cathédrale de Tolède a sur ses façades, en souvenir, pour ne jamais oublier l’islam, les chaînes des esclaves chrétiens de cette société islamique si tolérante ?

Il est clair que ces actions éducatives doivent être cadrées si ce n’est encadrées. Dans une ville qui subventionne largement l’islamisation en louant pour seulement 1000 € charges forfaitaires comprises, un espace de 1245m2 à l’association islamique de Puteaux, il convient d’être plus que méfiant.

Un adjoint au Maire en pleine réflexion.

Un adjoint au Maire en pleine réflexion

Je vous encourage donc à le faire savoir auprès des services de la Mairie et dire ce que vous pensez de cet état de chose.

Mairie de Puteaux – 131 Rue de la République, 92800 Puteaux, France
+33 1 46 92 92 92 – Pour écrire au Maire:http://www.puteaux.fr/Formulaires/Ecrire-au-Maire

Ainsi donc, un Maire de droite, inscrit à l’UMP, amie personnelle de Nicolas Sarkozy va dépenser 30 000€ pour recevoir la bonne parole marocaine sous le prétexte de culture.

 Au nom d’un hypocrite et politiquement correct « vivre ensemble », cette municipalité va donc dépenser la valeur de 25 Smic pour recevoir nos amis et finalement très onéreux marocains pendant 4 jours.

A ce prix, on peut imaginer qu’ils logeront dans des hôtels de luxe de la Défense. En cette période de vache maigre pour tous les contribuables, c’est ceux-ci qui apprécieront…

Gérard Brazon 

http://www.gerard-brazon.com/article-une-islamisation-tranquille-au-frais-des-contribuables-de-puteaux-par-gerard-brazon-124607889.html

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Culture Musique Livres