Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

24 octobre 2014 5 24 /10 /octobre /2014 01:30
 Une mosquée est en construction rue Jules-Campagne, à Hautmont, dans l’ancien café le Shérazade. VDN

 
Depuis plusieurs semaines, au 91 de la rue Jules-Campagne, une poignée d’hommes s’active en toute discrétion. Dans l’ancien café le Sherazade, la création d’une mosquée salafi, basée sur le Coran et la Sunna, est en cours. Le tout, sans accord de la Ville. 

 Publié le 17/10/2014
CÉCILE DEBACHY


« La ville d’Hautmont n’a connu que des salles de prière, certaines se trouvant parfois dans des caves, il était important pour la communauté de réfléchir à un projet de construction de mosquée », peut-on lire sur le blog de l’association Assalem, à l’origine de la création rue Jules-Campagne. 
Nous n’en saurons pas beaucoup plus de la part de la structure (lire ci-dessous)

Tout juste que ce projet de construction de mosquée est basé « sur le Coran et la Sunna », en d’autres termes un retour à l’Islam des origines par imitation de la vie du Prophète et un respect des traditions islamiques.
Créée en juillet 2014, selon les statuts déposés en sous-préfecture, l’association hautmontoise, propriétaire du café le Sherazade (cédé à titre gratuit), souhaite par cette future mosquée « éclairer le dialogue et les échanges cultuels et culturels entre les musulmans et les non-musulmans ».
 Les fidèles pourront y pratiquer les cinq prières et la prière du vendredi, les rites liés au ramadan, apprendre le Coran ou la langue arabe, écouter des conférences... 
Un projet de rénovation et construction, chiffré, selon le site de l’association , à 20 000 euros.

Aucun permis de construire

Ce projet risque fort de faire grincer des dents les élus hautmontois, surpris d’apprendre son existence. 
« Aucun dossier n’a été déposé en mairie en ce qui concerne les commissions de sécurité, ni aucun permis de construire pour l’extension qui vient d’être faite à l’arrière du bâtiment. », explique-t-on la Ville. 

Si la mosquée pourrait ouvrir d’ici « deux à trois mois », selon les membres de l’association, pas sûr que la Ville laisse le projet se poursuivre en toute sérénité. 
Une éventuelle préemption des bâtiments (dans le cadre de la politique de résorption de l’habitat insalubre) et des terrains aux alentours, dès que l’opportunité se présentera, est déjà envisagée, afin d’éviter toute extension future.

 Incompréhension  

Durant des semaines, nous avons cherché à les contacter, sans résultat.
 Quand nous sommes allés sur place, nous avons été renvoyés manu militari dans notre rédaction, par le président de l’association Assalem, à l’origine de la création de la future mosquée hautmontoise. 

Par crainte, sans doute, d’amalgames, surtout face aux récents événements qui ont porté un coup à la communauté musulmane. 

Peu désireux de parler à la presse, – et encore moins à une femme « qui n’a rien de mieux à faire et devrait s’occuper de ses gosses » – le président ne veut pas faire de vague.

 On le comprend. 
Nous aurions aimé parler des besoins de la communauté en mal de lieu de culte, du projet culturel porté par l’association, des futurs échanges... 

Nous aurions aimé. 

Eux visiblement pas. Dommage.
http://by-jipp.blogspot.fr/2014/10/une-mosquee-salafi-hautmont-un-projet.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed:+blogspot/ojiPR+(Ma+France)

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions