Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

9 novembre 2013 6 09 /11 /novembre /2013 21:49

Sur une certaine presse qui donne des leçons de maintien et Marion Maréchal-Le Pen.

En parler ou pas ? 
Oui, puisque l’Express.fr l’a mis sur la place publique hier après-midi. 
Et d’ailleurs, vous l’avez peut être déjà lu depuis, ou entendu…
Voilà. Marion Maréchal-Le Pen a un père biologique qui n’est pas son père officiel. 
Politiquement, qu’est-ce que ça apporte ? Rien.

On doit pourtant cette pseudo-révélation à une ex-journaliste du Figaro qui n’a pas marqué les mémoires par les révélations de ses enquêtes. Mais, depuis qu’elle a quitté sa maison-mère, Christine Clerc est en mal de notoriété. Elle a donc choisi de faire état d’une conversation « off » qu’elle a eue avec Yann Le Pen, la mère de la députée du Vaucluse, dans un livre de portraits à paraître le 18 novembre, les Conquérantes (Nil). Sachant que ce cancan assurerait la promotion dudit produit.

Là-dessus, le journal de Christophe Barbier, chantre de la transparence jusque dans les trous de serrure, décide de mettre un nom sur ce père biologique que Dame Clerc s’est gardée de nommer. Et de livrer en pâture une histoire intime.
Intérêt politique ? Zéro ! Nul !

Donc Le Parisien reprend « l’outing » barbierien, non sans créditer l’hebdomadaire à scandales du groupe Roulata d’avoir « confirmé une rumeur qui courait depuis de longues années », et y ajoute une photo de ce père. Le Figaro suit également, dans les mêmes termes.
Et la liste s’allonge de minute en minute depuis que Marion Maréchal-Le Pen a décidé d’engager sans délai une procédure pour atteinte à l’intimité de sa vie privée contrel’Express et son journaliste Tugdual Denis.

Si le but était de victimiser la députée du Front national, c’est bien parti !

En ce qui me concerne, il est des anecdotes que je peux être amené à connaître, mais que je ne publierai jamais. Les voyeurs en seront déçus. Les zélateurs de la transparence (sauf pour eux, hein ?) crieront ce qu’ils voudront... Question d’éthique.

Nous ne manquons pas, à Politis, de désaccords (le mot est faible) avec le Front national et ses représentants. Mais rien, rien, jamais, ne justifie d’étaler en place publique le secret d’une naissance. 
Parce qu’un enfant, même devenu adulte, même devenu élu de la République, n’en est pas responsable.
Parce que cela n’a rien à voir avec le journalisme politique. Et même le journalisme tout court.

SOURCE

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Faits Divers