Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 15:15
DIFFUSEZ CETTE INFO AUTOUR DE VOUS Fb Tw YT
La Manif Pour Tous

Urgent : Réduction de 6 mois du congé parental

Jeudi 17 avril, vendredi 18 au plus tard, le projet de loi « Egalité homme/femme » va être débattu au Sénat.

Ce projet de loi fait largement débat parce qu'il prévoit la suppression de la notion de détresse pour ce qui concerne l'IVG. La Manif Pour Tous tient à souligner qu'il concerne aussi le congé parental, dans son article 2, celui-ci indiquant : "A partir de deux enfants, la durée du congé [parental, ndlr] restera de trois ans, à condition que six mois soient pris par le second parent, sinon elle sera raccourcie à deux ans et demi."

A l'évidence, cette modification va entraîner une réduction de 6 mois du congé parental pour la plupart des familles.

LMPT vous invite donc à envoyer dès maintenant un message à votre sénateur. Vous pouvez vous inspirer de l'exemple ci-dessous (le mieux étant de personnaliser selon votre style et vos arguments à vous). Même si vous êtes scandalisé(e) de ce projet de loi, merci de rester toujours aimables. C'est ainsi que vous avez la meilleure chance d'être entendu(e) par votre interlocuteur !

Ci-dessous, un modèle d'email à adapter et à envoyer à votre sénateur.

Madame/Monsieur le Sénateur,

Vous allez discuter dans l'hémicycle du Sénat, demain ou après-demain, du projet de loi égalité hommes femmes, dont l'article 2 concerne le congé parental.

Celui-ci prévoit que : "A partir de deux enfants, la durée du congé restera de trois ans, à condition que six mois soient pris par le second parent, sinon elle sera raccourcie à deux ans et demi."

Il s'agit là d'un projet liberticide, aberrant et déconnectée de la vie des Français qui conduira à réduire le congé parental de 6 mois puisque, évidemment, dans la majorité des cas, le « second parent » (en général le père) ne pourra pas prendre lui aussi un congé parental.

Ce projet est liberticide parce que c'est aux parents, et non à l'Etat, de choisir ensemble la manière dont ils veulent et peuvent s'organiser.

Ce projet est aberrant parce que l'immense majorité des parents est actuellement confrontée à des difficultés pour faire garder son enfant, à des difficultés financières et à un contexte professionnel souvent délicat. Il sera évidemment très complexe pour eux d'avoir à tout réorganiser autour de leur enfant pour une période de 6 mois. Ce seront d'ailleurs les foyers modestes qui seront les plus pénalisés.

Je note, au passage, que cette modification, déconnectée de la réalité vécue par les citoyens français, est proposée sous prétexte d'incitation au retour à l'emploi. Cela n'a pas de sens puisque, par définition, les personnes concernées ont justement un emploi, dont elles sont en congé pour élever leur enfant !

Enfin, et surtout, l'intérêt supérieur de l'enfant est une fois de plus piétiné !
C'est pourquoi, Madame/Monsieur le Sénateur, je vous demande instamment de vous opposer à cet article de loi en votant en faveur de l'amendement proposé par vos collègues (MM. Bas, Béchu et Dériot, Mme Kammermann, MM. Lefèvre et Cointat, Mme Troendlé et M. de Legge) pour annuler l'effet de cet article.

Je vous en remercie d'avance.

Faire un don

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société