Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 02:04

Le tribunal administratif de Rennes vient d’annuler la délibération du conseil municipal du 21 mai 2010 qui décidait d’un bail emphithéotique pour le terrain de la future mosquée, dans le quartier de Kercado à Vannes.

 

Le tribunal administratif de Rennes a rendu un jugement, vendredi 7 décembre, annulant la délibération du conseil municipal du 21 mai 2010 qui octroyait un bail emphythéotique pour le terrain de la future mosquée de Vannes qui sera implantée à Kercado, au cœur de l’impasse d’Armorique. Les travaux devaient démarrer dans les prochaines semaines.

Recours de la Libre pensée

Cela intervient à la suite d’un recours du groupe de Vannes de la Libre pensée du Morbihan, qui continue ses démarches auprès de la mairie de Vannes : sur le permis de construire accordé pour une mosquée municipale à Vannes le 7 août 2012 ainsi que sur le vote du conseil municipal de Vannes le 19 octobre 2012 décidant d’un nouveau bail emphythéotique pour le terrain de cette mosquée à Vannes.

source

 


article du 15 12 2010

Le 21 mai, au cours du conseil municipal, les élus ont accepté de conclure un bail emphytéotique, d'une durée de 50 ans, avec la communauté musulmane maghrébine de Vannes.

 

Un terrain de 1 500 m2 va donc lui être loué, moyennant une redevance annuelle de 4 000 €. Cet espace est situé impasse d'Armorique à Kercado, entre le collège Montaigne et l'école d'Armorique.

Sur cette parcelle, l'Association socioculturelle et sportive de Vannes compte y faire édifier un centre cultuel et socioculturel d'environ 1 000 m2 de surface bâtie. Montant estimé de ce projet immobilier : 600 000 €.

« C'est totalement déplacé »

Comme elle l'avait annoncé, la Libre-pensée vient de déposer un recours contre cette délibération devant la juridiction administrative. Elle dénonce le bail emphytéotique. L'association estime que ce n'est pas aux autorités publiques de prendre en charge la religion.

« On ne s'oppose pas à la construction d'une mosquée, mais c'est une liberté privée dans laquelle un maire n'a pas à s'immiscer,explique Pierrik Le Guennec. Par ailleurs, les musulmans vannetais ont l'argent pour financer un tel lieu de culte. Ils n'ont pas besoin de ce bail. »

source

 


Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions