Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

24 novembre 2014 1 24 /11 /novembre /2014 22:44

loi-florange-francois-hollande-conseil-constitutionnel
François Hollande, pendant la campagne présidentielle de 2012, avait promis de tout faire pour éviter l’extinction des hauts-fourneaux.

Ils ont été fermés en avril 2013.

Donc François Hollande est venu pour dire qu’il a tenu promesse.

« Les engagements du gouvernement et les promesses faites par Mittal ont été respectés », a-t-il déclaré au Républicain lorrain.

Les mots n’ont plus de sens, les promesses ne veulent plus rien dire. On ne demande plus à un président d’avoir de l’expérience et une compétence, ni de respecter ses engagements. Que lui demande-t-on au juste ? Personne n’attends plus rien.

Lors de son arrivée, François Hollande a tellement d’amis qu’il a pris une entrée de secours pour ne pas croiser les manifestants.

Mais en politique étrangère, il fera plier Vladimir Poutine, il n’y a aucun doute.

Il ne manque qu’une information : La cote de popularité de François Hollande.

J’attends qu’on nous dise qu’elle est encore en baisse et qu’elle s’établit à 26 %… ou à 34. Ou à 13…

C’est du n’importe quoi.

Et s’il n’y avait pas autant de Français qui rament pour joindre les deux bouts à cause d’un président et d’une équipe gouvernementale interchangeables dans l’incompétence, je me marrerais.

La réalité de Florange est pourtant simple : on produit et vend moins cher ailleurs qu’en France parce que la France dépense trop, et taxe trop pour financer ses dépenses. Alors les clients achètent ailleurs et FLorange licencie.

Quand j’entends Montebourg critiquer Hollande, je me dis que s’il avait été un jour ministre, il aurait su sauver les hauts fourneaux.

Dans le Grandes gueules, Michel Hazanavicius lance que le lynchage médiatique de François Hollande le dégoute, mais celui de Nicolas Sarkozy lui plaisait bien. La gauche ne change pas : elle n’est pas droite.


Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

vu sur : http://www.dreuz.info/2014/11/visite-annuelle-francois-florange-va-a-hollande/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Politique