Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 02:45

Pourquoi est-il bien que le multiculturalisme soit de retour, s’interroge le quotidien Die Welt. Abrégé en multiculti en Allemagne, le multiculturalisme suppose la coexistence de différentes cultures dans une même société. Il y a deux ans la chancelière allemande Angela Merkel a annoncé l’échec de cette approche. Elle fut suivie par certains autres politiques européens. Et voici qu’aujourd’hui le mot est de nouveau sur toutes les lèvres. Le multiculti, est-il en train de renaître en Europe ?

Selon le dernier rapport de l’office fédéral des statistiques, la population de l’Allemagne a augmenté de 300 000 personnes cette année pour atteindre 82 millions. Est-ce un nouveau baby-boom, se demandent les médias. Rien de tel. C’est la migration qui en est la cause. La migration qui peut avoir des effets positifs mais aussi négatifs. Selon un autre organisme allemand, agence fédérale de l’emploi, 8,6 millions de personnes vivant en Allemagne ont un « passé de migrant » alors que 7,1 millions d’étrangers ne sont pas naturalisés allemands. Tous ces gens constituent 19 % de la population du pays.

Il ne s’agit pas aujourd’hui de débattre sur la signification à donner au mot « multiculturalisme », a dit à La Voix de la Russie Steffen Kröhnert de l’Institut de la population et du développement de Berlin (Berlin Institut für Bevölkerung und Entwicklung). C’est que la migration est en train d’évoluer. Il n’est plus possible de se passer des migrants, estime le démographe, car le taux de natalité peu élevé fait que la population diminue chaque année de 200 000 personnes. Maintenant la question est de savoir de quels migrants on a besoin, précise-t-il.

« Il y a peu la migration était comprise chez nous comme un geste humanitaire. (en France en est en plein dedans) C’est pourquoi il y avait autant de travailleurs peu qualifiés qui venaient s’installer au pays. Aujourd’hui les migrants sont différents. Ce sont les cadres qualifiés venus des autres pays européens qui cherchent chez nous du travail et dont l’économie a besoin. Cela exige de modifier la culture d’accueil pour ne pas percevoir les arrivants qualifiés comme un mal inévitable mais aider à leur intégration dans l’économie et dans la société ». (…)

La voix de la Russie

source

La Françe pourrait s'inspirer de l'Allemagne et modifier sa politique d'immigration non pour faire seulement de l'humanitaire et augmenter le nombre de chômeurs et le coût des dépenses de santé.

 

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration