Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 01:20

Viviane Reding, vice-présidente de la Commission européenne, a déclaré que le débat sur l’Europe en Grande Bretagne a été si « déformé » que les gens ne peuvent pas prendre une « décision éclairée » quant à savoir s’il faut ou non rester dans l’Union européenne.

Mme Reding qui se vantait que 70 pour cent des lois du Royaume-Uni sont maintenant promulguées à Bruxelles, a également stigmatisé la volonté de David Cameron de réduire l’immigration en provenance de l’Europe, en disant que c’était incompatible avec l’appartenance à l’UE.

S’exprimant lors d’un événement parrainé par l’UE à Londres et qualifié de « Dialogue Citoyen », Mme Reding a accusé les politiciens et les médias britanniques de tant dénaturer l’UE qu’il est désormais impossible de tenir un référendum équitable sur l’appartenance de la Grande-Bretagne à l’UE.

« Vous êtes sur le point d’avoir à prendre peut-être une décision nationale ? » a-t-elle dit. « Est-ce que les gens à qui on va demander de voter savent sur quoi ils vont voter ? »

«Le fait est que, très souvent , je vois que la vérité est présentée de façon complètement déformée. Comment voulez-vous alors que les gens prennent une décision éclairée ? Ils ne le peuvent tout simplement pas ».

Le ministre pour l’Europe David Lidington a critiqué ces commentaires, en rappelant que les points de vue favorables à l’UE reçoivent une large diffusion au Royaume-Uni, y compris sur la BBC.
Il a ajouté : « Il est très dangereux de commencer à faire des hypothèses sur ce qui rend une personne qualifiée pour voter. »

Pawel Sidlicki, du « think tank » Open Europe , a déclaré quant à lui : « Mme Reding incarne la façon dont les élites européennes entendent traiter le public : ils font mine en apparence d’approuver les débats avec les citoyens, mais ils rejettent toute critique de fond. »
« Disqualifier les préoccupations légitimes des citoyens d’une façon aussi autoritaire ne peut que pousser les gens vers les partis populistes anti- européens. Malheureusement , les politiciens de l’UE comme Mme Reding font souvent un meilleur travail pour conduire les électeurs vers ces partis que ces partis ne le font eux-mêmes ».

Mais Mme Reding a déclaré que le public britannique devait être plus conscient des «faits» sur l’Europe.
Elle a déclaré que le Parlement européen était désormais « le parlement le plus puissant en Europe », en raison de son rôle dans la signature de nouvelles lois européennes proposées par la Commission européenne.

« Soixante-dix pour cent des lois dans ce pays sont co-décidées par le Parlement européen », a-t-elle dit. « Il n’est donc pas neutre de savoir qui vous avez envoyé au Parlement européen ».

Mme Reding a également suggéré que la Grande-Bretagne devrait quitter l’UE si M. Cameronpoursuit dans sa volonté de limiter l’immigration en provenance d’Europe.
Elle a dit qu’il n’était «pas possible » de limiter la libre circulation des personnes, tout en conservant la libre circulation des biens, des services et des capitaux.

Daily Mail

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans International