Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 02:59

melenchon_pcPhoto : RemiJDN

Le Parti communiste et le Front de gauche ne sont plus à une contradiction près.

Après avoir fait élire François Hollande à la tête de notre pays, ils découvrent aujourd’hui sont incompétence et ses mensonges sans limites. Dans une vidéo sulfureuse de vœux de bonne année, le parti issu des régimes totalitaires du 19e siècle s’est donc payé notre bon président. Et le Parti socialiste n’a pas apprécié.

Cette vidéo bien faite (ils ont les moyens depuis que leur électorat se situe essentiellement dans Paris intramuros) reprend uns à uns les principaux renoncements de François Hollande, avec de nombreuses citations qui paraissent aujourd’hui incroyables :

- »J’affirme que le budget de la culture sera entièrement sanctuarisé« , jurait Hollande pendant la campagne. -4,3% de budget en 6 mois de présidence, nous précise le spot. Sur cette question, le président a évidemment raison sur le fond et on ne baissera jamais trop ce budget qui fait de nous le seul pays au monde à muséifier sa culture en la maintenant artificiellement en vie sous perfusion, avec l’argent des contribuables. Toujours est-il que Hollande a basé sa campagne sur la démagogie et les mensonges et qu’une fois de plus il a bien pris les Français pour des crétins avec ses promesses stupides.

-Si je suis élu « j’aurai alors le devoir, l’obligation, de renégocier ce traité« , expliquait aussi un Hollande sûr de lui, au sujet du traité Merkozy, avant de le ratifier des deux mains, sans en changer le moindre mot. Pendant la campagne, nous savions, comme tous les journalistes économiques qui ont fait semblant que les propos de Hollande étaient censés, que ce traité ne pouvait pas être renégocié.

- »L’augmentation de la TVA, je la considère inopportune, injuste, infondée et improvisée, ça fait beaucoup« . Comment peut-on prononcer une telle phrase en campagne et revenir dessus aussi vite sans soulever l’indignation générale ? Comment le PS peut-ils prendre à ce point les gens pour des débiles ? Ne savent-ils pas qu’ils sont filmés quand ils mentent pour essayer d’exister ?

- »Moi président de la république, j’introduirai la représentation proportionnelle pour les élections législatives, car je pense qu’il est bon que l’ensemble des sensibilités politiques soient représentées. » Y a-t-il une proposition de ce célèbre « Moi Président », qui a tant ébloui les militants PS et les journalistes subventionnés, sur laquelle Hollande n’ait pas menti éhontément ?

 

«Ce clip est de mauvaise foi, mensonger et caricatural: il est une faute contre la gauche (…) épargne totalement la droite et l’extrême droite» et constitue «une honte pour ses auteurs», s’est indigné, côté PS, un Harlem Désir qui était moins sévère avec les vidéos de propagande haineuses contre la vie privée de Sarkozy réalisées par les jeunes socialistes pendant la campagne…

Gageons que ce petit simulacre de discorde n’empêchera pas les deux partis d’unir leurs forces dans la courses aux petites places bien chaudes lors des prochaines élections locales. Comment le Front de Gauche peut-il faire un tel clip pour aller ensuite négocier des postes avec les socialistes ? A moins que le seul objectif de cette vidéo soit précisément de bénéficier de cartouches pour les futures négociations… Cynisme politique quand tu nous tient… Souhaitons au bourgeois Mélenchon et à ses amis bobos de négocier aussi bien que les Verts la vente de leur âme !

Pour rappel, quand Jean-Luc Mélenchon, au soir du premier tour, feignant la grandeur d’âme, appelait sesmilitons bobos à voter Hollande, il connaissait déjà la vérité sur le socialiste, comme en témoigne cette autre vidéo que nous avions déjà sortie pendant la campagne :

Le Front de gauche, en se pliant aux idéologies progressistes en vogue sur les plateaux télés au sujet (entre autres) du nucléaire, du gaze schiste, du droit de vote des immigrés, de homoparentalité, a renié son essence et a trahi ce qui lui reste d’électorat populaire. Pourquoi les ouvriers boudent-ils le Front de gauche ? Car le PC et le front de gauche ne sont plus des partis populaires mais bien des pièges à bobos en manque de sensations afin de les ramener dans le troupeau bienpensant de la bonne gôche morale qui avoue désormais officiellement, à l’image du Think tank socialiste Terra Nova, qu’elle méprise allègrement les ouvriers.

 

source

 

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Politique