Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 02:29

A l’occasion des vœux de la Fédération protestante de France jeudi 10 janvier à Paris, le ministre de l’Intérieur et des cultes Manuel Valls a défini sa vision d’une « laïcité apaisée » qui n’est pas la négation du fait religieux. Et égratigné Georges Clémenceau comme «bouffeur de curés».

Il fait aussi référence au 850e anniversaire de Notre-Dame de Paris, la mosquée de Strasbourg et la synagogue de Mulhouse.

Devant lui, il y a non seulement les leaders protestants, mais aussi le Grand rabbin de France, Gilles Bernheim, le patron du Conseil français du culte musulman, Mohammed Moussaoui, et le nonce apostolique, Mgr Luigi Ventura, seul représentant qualifié de l’Eglise catholique. […]

Le but n’est pas seulement de faire comprendre aux protestants qu’il les apprécie sincèrement.Si Manuel Valls établit un parallèle entre l’ADN des protestants et le « pacte républicain », c’est qu’il est utile, en ces temps troublés, d’établir une convergence philosophique entre les valeurs de gauche et au moins l’une des grandes interprétations du christianisme, le protestantisme. Positionnement très habile : Valls sait que la majorité des chrétiens en France sont des catholiques non pratiquants, qui se reconnaissent dans un esprit protestant au sens large.

C’est-à-dire un christianisme davantage axé sur la promotion de l’individu qu’à l’attachement à un corpus doctrinal ou une hiérarchie. […]

Bien qu’il soit en terre protestante, Manuel Valls fait clignoter de petits marqueurs symboliques à l’égard de tous. Il recompose une France kaléidoscopique : «On peut critiquer la France, qui a beaucoup de défauts. Mais c’est le pays qui accueille l’islam comme la deuxième religion de FranceJe suis convaincu qu’elle a la capacité d’être cette vieille terre chrétienne, catholique, qui a vu les guerres de religions, où le protestantisme a joué un rôle essentiel, qui accueille l’une des plus vieilles communautés juives du monde, d’autres religions, l’islam, en dépit des difficultés du moment, des attaques contre les édifices, les lieux de culte.» […]

La Vie

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Religions