Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 22:40

Grâce aux profits records dégagés en 2011, le groupe automobile va verser 6.000 euros à ses ouvriers et jusqu'à 50.000 à ses cadres. Mais ceux qui travaillent pour Volkswagen hors d'Allemagne n'y auront pas droit.

"Volkswagen a dégagé en 2011 des bénéfices jamais vu dans son secteur : 15,4 milliards d'euros. De quoi envisager l'avenir avec sérénité pour le groupe allemand qui n'a jamais caché ses ambitions : devenir le numéro un mondial.

Ces profits sans précédent sont aussi une très bonne nouvelle pour ses actionnaires, au premier rang desquels la famille fondatrice, emmenée par Ferdinand Piesch, et qui détient encore 53% du capital.

Mais ceux qui se frottent aussi les mains ce sont les 100.000 salariés allemands du groupe. Ce bénéfice jamais vu signe la fin de la disette.

Depuis 1992, date de la dernière très grave crise traversée par le groupe qui les emploie, ils n’ont plus droit qu'à douze mois de salaire annuel.

En revanche, tous les ans, dès lors que le groupe dégage des profits, ils se partagent 10% des bénéfices. Ainsi cette année, au titre de l’année 2011, ce sont donc 1,5 milliard d'euros qui vont leur être distribués. "Les ouvriers auront 6.000 euros environ, contre près de 4.000 euros les dernières années", explique un représentant des salariés.

"le système est tout de même porteur d’un certain problème. Les bénéfices sont faits partout dans le monde et nous sommes les seuls, en Allemagne, à en profiter"."

http://www.challenges.fr/entreprise/20120224.CHA3604/volkswagen-les-salaries-allemands-vont-se-partager-10-des-benefices-historiques.html


Partager cet article

Publié par : CITOYENS FRANCAIS - dans Economie