Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

5 février 2015 4 05 /02 /février /2015 02:46
VOUS SOURIEZ AUX PRIX DE L'ESSENCE 1

Publié le 03 février, 2015 | par Equipe de Pleinsfeux

0

VOUS SOURIEZ AUX PRIX DE L’ESSENCE ?

Vous devriez remercier les russes !

Par Servando Gonzalez – Le 13 janvier 2015

Si on croit le désinformateur professionnel du Conseil des Relations Étrangères, Katie Kouric, la raison de la baisse actuelle des prix du pétrole est très simple, et elle peut être expliquée avec seulement deux mots : L’offre et la demande. [1]  Cependant les vraies raisons sont tout à fait différentes, et elles peuvent s’expliquer avec seulement deux mots très différents : La guerre économique.

Certes, l’offre et la demande sont une conséquence directe de la concurrence, et la concurrence est une des meilleures caractéristiques du véritable capitalisme.  La concurrence profite au public, parce qu’elle oblige les différentes entreprises à fournir de meilleurs produits à un meilleur prix.  Mais le capitalisme de monopole est l’antithèse du vrai capitalisme.  Les capitalistes de monopole détestent la concurrence.  C’était John D. Rockefeller lui-même qui a dit : « La concurrence est un péché ».

Le but de cette opération de guerre économique est de détruire l’économie de la Russie, principalement basée sur le pétrole et le gaz naturel, comme un moyen de renverser Poutine et les autres patriotes russes, et de mettre à leur place des marionnettes contrôlées par le Conseil des Relations Étrangères obéissantes aux ordres des mondialistes, exactement comme ils l’ont fait aux États-Unis et dans la majeure partie du monde.

Néanmoins, l’ultime objectif secret de cette guerre n’est pas économique, mais idéologique et géopolitique.  La Russie est le seul pays qui s’oppose ouvertement et résolument au nouvel esclavage du Nouvel Ordre Mondial Homosexuel des mondialistes.  Par conséquent, détruire la Russie serait un signal fort aux autres pays qui peuvent penser se joindre à la Russie et s’opposer au Nouvel Ordre Mondial Homosexuel.

En prime, la chute des prix du pétrole contribuera à détruire la concurrence provenant du gaz de schiste des États-Unis qui, au grand mécontentement des globalistes du pétrole parce que tout développement économique va à l’encontre des plans des mondialistes pour un Nouvel Ordre Mondial homosexuel, porterait les États-Unis plus près de l’autosuffisance énergétique qu’à tout autre moment depuis les années 1980.  La chute des prix du pétrole a martelé le secteur de l’énergie et a endommagé la seule partie de l’économie américaine qui était en pleine expansion.  Au lieu de cela, cet élan se déplace vers une contraction rapide du marché et un effondrement possible. [2]

Le gouvernement invisible des États-Unis a déclaré la guerre à la Russie, et c’est une véritable guerre ; Pas comme la supposée guerre froide qu’ils ont créé comme un prétexte pour traire les troupeaux américains afin de payer, avec leurs impôts, le coût des équipements militaires coûteux et inutiles.  Ce que nous vivons à la pompe est un effort pour amener la Russie à genoux.

Le président Eisenhower avait raison quand, probablement après y avoir pensé une seconde fois peut-être à la suite de sa conscience coupable, il a alerté le peuple américain à propos de la montée en puissance du complexe militaro-industriel.  Il savait exactement de quoi il parlait, parce qu’il en faisait partie.  Il était membre du Conseil des Relations Étrangères, où les magnats du pétrole, les membres de Wall Street et les PDG des sociétés qui fabriquent les armes, avec l’aide de traîtres tels qu’Eisenhower, [3] George Marshall, Allen Dulles et les autres, ont poussé leur très rentable théorie [4] de la guerre froide dans les esprits et hors des poches du peuple américain.

Il faut garder à l’esprit que ce n’est pas la première fois que les conspirateurs mondialistes ont déclaré la guerre à la Russie afin de détruire son industrie pétrolière.  En fait, l’Union Soviétique était une création artificielle des banquiers internationaux et des magnats du pétrole.  Leur but était de mettre la Russie au congélateur, ce qu’ils ont fait pendant 60 ans, afin de détruire les intentions du Tsar Nicolas II de transformer le pays en un concurrent majeur pour le pétrole dans un marché libre.

Au début des années 1880, une grande quantité de pétrole a été découverte à Bakou, près de la Mer Caspienne en Azerbaïdjan.  Quelques années plus tard, le champ pétrolier de Bakou était considéré comme le plus grand gisement pétrolier connu dans le monde, et la production de pétrole brut de la Russie atteignait 10,8 millions, près d’un tiers de la production américaine. [5]

Comme prévu, Rockefeller et ses associés criminels de l’American International Corporation (AIC), Andrew Mellon, JP Morgan et Andrew Carnegie, ont été profondément alarmés au sujet des Russes qui contestaient leurs ambitions de contrôler l’offre mondiale du pétrole, et ils ont commencé à conspirer à élaborer un plan pour arrêter les Russes. [6]  Ils ont conclu que la seule façon d’atteindre leur objectif était de renverser le Tsar Nicolas II, et la seule façon d’y parvenir était par le début d’une « révolution colorée ».

Les livres d’histoire, la plupart étant écrits par des désinformateurs sans scrupules contrôlés par le Conseil des Relations Étrangères qui passent pour des historiens, ont dépeint la révolution russe comme étant le résultat d’un soulèvement spontané des masses prolétariennes russes exploitées contre leur gouvernement oppressif.

Selon cette vision, la participation désastreuse de la Russie dans la Première Guerre Mondiale, qui avait coûté la vie à quatre millions d’hommes, a créé un mécontentement généralisé.  Une crise économique croissante et des pénuries alimentaires ont contribué à augmenter les problèmes.  Des manifestations de personnes demandant de la nourriture ont commencé dans de nombreuses villes. Cette situation chaotique a créé les conditions de la révolte qui a renversé le gouvernement du Tzar et a finalement changé la Russie en l’Union Soviétique, une nouvelle société fondée sur l’anticapitaliste, les principes communistes du Marxisme.

Cette vision, cependant, n’est pas exactement vraie.

Principalement grâce aux efforts de chercheurs comme Antony Sutton, [7] G. Edward Griffin [8] et les autres, nous savons maintenant que la « révolution spontanée» de la Russie était en fait une opération secrète planifiée et réalisée par les banquiers internationaux et les magnats du pétrole.  Il aurait été impossible de réussir sans l’argent fourni par certains des plus notables millionnaires de l’époque.

Ceux qui ont diffusé la peste communiste en Russie étaient les banquiers de l’Angleterre, de l’Europe et des États-Unis, accompagnées des Rothschild, de Sir George Buchanan et de Lord Alfred Milner (membres de la Table Ronde, qui avait joué un rôle dans la création du Conseil sur Relations Étrangères), des Warburg, des Rockefeller et de JP Morgan.  Avec leurs investissements, les conspirateurs avaient créé un pseudo-ennemi qu’ils contrôlaient jusqu’à une certaine mesure. Peu de temps après, l’Union Soviétique est devenue l’épouvantail qu’ils ont utilisé pendant de nombreuses années comme une menace crédible afin de manipuler et de contrôler les États-Unis et les autres pays occidentaux.  Malheureusement, la menace crédible qu’ils avaient créée a disparu lorsque l’Union Soviétique a implosé en 1989.  Ensuite, ils ont été contraints de créer un nouvel épouvantail avec leur fortune : Le terrorisme.

L’essentiel est que la Russie est devenue le principal obstacle pour que les conspirateurs de la mondialisation puissent pleinement mettre en œuvre leur Nouvel Ordre Mondial Homosexuel [9] et c’est la vraie raison pour laquelle ils ont encerclé la Russie afin d’essayer de la mettre à genoux et afin de comploter le renversement de leur ennemi juré, Vladimir Poutine. [10]

L’objectif des conspirateurs du Conseil des Relations Étrangères est de détruire l’économie de la Russie comme un moyen pour renverser Vladimir Poutine et les autres loyalistes russes afin de mettre en place les marionnettes contrôlées par le  Conseil des Relations Étrangères comme l’ancien magnat du pétrole et oligarque, Mikhaïl Khodorkovski. [11]

Actuellement, toute attaque contre la Russie est une attaque contre les peuples épris de liberté dans le monde, en particulier contre les quelques Américains encore épris de liberté, qui s’opposent au Nouvel Ordre Mondial Homosexuel.  Nous ne devrions pas tomber dans la propagande de nos vrais ennemis.

Notes :

  1. Katie Kouric, « Failing Oil Prices », YahooNews.com
  2. Voir, Mac Slavo, « Money to Fund the Drilling Boom is Drying up.  Domestic Production slows to a halt », InfoWars.com, 9 Janvier 2015
  3. Eisenhower devait sa carrière militaire fulgurante et l’accès à la Maison Blanche aux conspirateurs du Conseil des Relations Étrangères.  Pour toute l’histoire de la trahison d’Eisenhower, voir Robert Welch, The Politician (Impression privée : Belmont, Massachusetts, 1963). 
  4.  Le terme théorique rentable vient de la philosophie médiévale, et se réfère à la classe d’entités qui n’existent que dans l’esprit.
  5. Daniel Yergin, The Prize : The Epic Quest for Oil, Money and Power, Partie I (New York : Pocket Books, 1991), page 59.
  6. John Christian Ryter, « The Secret Life of AIC”, NewsWithViews.com, 31 mars 2009.
  7. Antony C. Sutton, Wall Street and Bolshevik Revolution (New Rochelle, New York : Arlington House, 1974)
  8. G Edward Griffin, The Creature from Jekyll Island: A Second Look at the Federal Reserve (Appleton, Wisconsin: American Opinion, 1994).
  9. Voir, « Vladimir Putin exposes the New World Order », topinfoposet.com, 19 août  2014.
  10. Le fait que les conspirateurs mondialistes du Conseil des Relations Étrangères encerclent la Russie est la seule explication autrement inexplicable pour leur rôle dans le soi-disant « printemps arabe », le soutien aux insurgés anti-gouvernement soutenus par la CIA en Syrie, en Égypte et en Libye, et leurs efforts actuels visant à déstabiliser l’Ukraine.  Il est intéressant de voir comment les médias traditionnels contrôlés par le Conseil des Relations Étrangères donnent une couverture complète aux ukrainiens « rebelles », tandis que la plupart ignore la lutte du peuple vénézuélien contre les forces militaires d’occupation de Castro.
  11. En octobre 2014, Khodorkovski a été invité à s’adresser au Conseil des Relations Étrangères, à Freedom House et à American Enterprise Institute contrôlées par le Conseil des Relations Étrangères, a été salué par le New York Times, et est apparu à l’émission télévisée Charlie Rose (Conseil des Relations Étrangères).  M. Khodorkovski a fondé et financé Open Russia Foundation, une  « philanthropie » russe basée en Grande-Bretagne.  Henry Kissinger, un membre du Conseil des Relations Étrangères, est dans le conseil d’administration de la fondation, un poste qu’il a dit avoir accepté à l’invitation de Lord Rothschild, un autre membre du conseil d’administration.  Voir, Timothy L. Obrien, « How Russian Tycoon Oil Courted Friends in U.S. », The New York Times, 5 novembre 2001.

Source :http://www.newswithviews.com/Gonzalez/servando138.htm  

 

 

vu sur : http://pleinsfeux.org/vous-souriez-aux-prix-de-lessence/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Ple
insFeuxSurLheureJuste+%28Pleins+Feux+Sur+l%27Heure+Juste%29#.VNIifZ2G-UU

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans International