Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

18 novembre 2012 7 18 /11 /novembre /2012 02:00

homoparentalité

Photo : framino
 


Dans sa chronique sur RTL, Éric Zemmour est revenu sur le mariage homosexuel et sur l’homoparentalité. Il a réagit aux nouveaux sondages, qui montrent que les Français sont de plus en plus sceptiques face aux lois prométhéennes socialistes dont le vrai visage se dévoile peu à peu.

Le polémiste dénonce, dans un premier temps, la manipulation du lobby gay qui ne représente qu’une minorité des homosexuels, mais qui se pose comme leur porte parole à tous. En manipulant et culpabilisant l’opinion publique, via les socialistes et les « artistes » français, ce lobby était parvenu à retourner l’opinion publique en faveur du mariage homosexuel.

« Le lobby gay avait pourtant soigneusement préparé son affaire. Il avait coché le trio sémantique gagnant à tous coups dans notre beau pays de France : égalité, compassion, victimisation. »

Malheureusement pour des socialistes qui ne savent pas dire non depuis qu’ils ont choisi un dessert lacté comme président, le lobby homo en exigeait toujours plus et s’est mis à demander l’homoparentalité, ainsi que l’aide médicale à la procréation (AMP) pour les lesbiennes, dans un premier temps, avant la légalisation des mères porteuses exigée par une partie de ce même lobby, comme revendication légitime de stricte égalité (ce qui serait effectivement cohérent, en cas d’autorisation de l’AMP pour les lesbiennes, selon la folle idéologie progressiste égalitariste en vogue sur les plateaux de Canal+).

Les détails des projets de loi (« parent 1″ et « parent 2″, qui remplacent « mère » et « père », problèmes avec la présomption de paternité…), ainsi que la réflexion des citoyens, qui commencent à réaliser l’étendue de l’horreur et les effets secondaires envisageables (mariage à trois célébré au Brésil, enfant d’un couple lesbien qui subit une vaginoplastie aux USA, enfants avec 4 parents : un couple gay et un couple lesbien qui se mettent d’accord pour faire un enfant ensemble, il ne s’agit pas d’une blague, cela existe déjà…) font que peu à peu les Français sont de moins en moins favorables à ces lois dignes de films de science-fiction.

« Le lobby gay était sur le point de réaliser le rêve des militants d’extrême gauche depuis un siècle : détruire le mariage bourgeois. [...] Le parodier pour mieux l’achever. Mais le lobby a vu trop gros. Il tenait le mariage, il a voulu les enfants. Il proclamait le droit à l’enfant « Et le droit de l’enfant a avoir un père et une mère ? », répondait l’écho. L’homoparentalité est un concept qui repose sur la négation du réel. Un enfant est toujours le fruit d’une rencontre entre un homme et une femme. Les homosexuels ont toujours pu se marier. »

[...]

« Il fallait donc adapter le Droit à ce déni du réel et prévoir que désormais, dans les livrets de famille, parent 1 et parent 2 remplacent les traditionnels père et mère. »

Et Zemmour conclue en précisant que de nombreux homosexuels ne sont pas intéressés par le mariage, qu’ils trouvent trop conventionnel et en ajoutant surtout une simple remarque de bon sens qui sera évidemment interprétée comme un « dérapage » par nos journalistes idéologues : le mariage pour tous, qui ne part pas d’une volonté d’incitation à la reproduction naturelle (l’essence même du mariage), sera la porte ouverte à toutes les folies.

« Un droit en plus pour certains, qui nous fait perdre à tous le nom de père et de mère. [...] Depuis le temps que Freud disait que le nom du père était une arme symbolique, le lobby gay l’a prise en pleine poire. La supercherie a été éventée, la baudruche rhétorique s’est dégonflée. Si le mariage ne reposait que sur l’amour, pourquoi interdire le mariage entre un père et une fille, entre un frère et une sœur, des mariages à trois, quatre personnes qui s’aiment ? Pourquoi refuser la polygamie alors qu’il y a beaucoup plus de pays qui la pratiquent que ceux qui ont a ce jour légalisé le mariage de personnes de même sexe ? »

Pour donner raison à Zemmour, il est étrange que les pro-homoparentalité ne cessent de nous donner les exemples à suivre des rares pays qui commettent déjà cette erreur, en omettant de nous parler de tous les autres pays qui n’en veulent absolument pas. Sont-ils tous attardés ? L’Espagne et les Pays-Bas sont-ils les seuls pays civilisés ? L’Afrique, l’Asie, l’Amérique Latine, l’Océanie, l’Europe de l’Est, l’Europe Centrale, le Moyen-Orient, sont-elles des régions attardées peuplés de fachos rétrogrades homophobes et réactionnaires ? Les « sauvages » du reste du monde ne sont-ils pas assez raffinés, assez civilisés pour les bobos parisiens ?

« On comprenait enfin que le mariage pour tous signifiait le mariage pour personne« , fini par lâcher avec malice un Zemmour reboosté par l’évolution des mentalités sur ce sujet : de plus en plus de voix s’élèvent contre le mariage homo et l’homoparentalité. Si nous luttons, nous pourrons peut-être sauvegarder notre si belle civilisation !

  

Le mariage homosexuel vu par Eric Zemmour par rtl-fr

 

source

Partager cet article

Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Société