Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

4 septembre 2019 3 04 /09 /septembre /2019 15:39

Alors qu’il est majoritairement admis que la France compte 67 millions d’habitants, l'administration en a décompté 84 millions, s’étonne France Info, soulignant que cette aberration s’avère coûteuse pour la sécurité sociale.

Le grand flou dans les fichiers de l'administration est «une porte ouverte à la fraude aux prestations sociales», selon un rapport de deux parlementaires dénonçant un fonctionnement «ahurissant», constate France Info.

En effet, selon l'INSEE, 110 millions de Français sont recensés dans les fichiers, où seulement 26 millions sont considérés comme décédés. L'Hexagone compte ainsi  84 millions de personnes qui ont le droit à une prestation sociale. Or, la population française réelle se monte à 67 millions.

 

Qui plus est, l'administration compterait 14,7 millions de centenaires, dont trois millions seraient en vie. Mais en réalité ils ne sont que 15.000, précise le média.

Le flou fait le jeu des fraudeurs

La sénatrice Nathalie Goulet, l’une des parlementaires à l'origine du rapport, estime que ces aberrations font le jeu des fraudeurs: «Nos travaux montrent qu'on a un nombre de personnes qui bénéficient sur le territoire de prestations auxquels ils n'ont pas droit». Il s’agit de personnes présentes en France dans des «conditions non conformes au droit de séjour».

Le rapport ne mentionne pas le montant de la fraude, mais des solutions sont suggérées pour régler le problème. S’y trouve notamment le passage à la biométrie pour que les empreintes fixées sur une carte vitale empêchent qu’elle soit utilisée par une personne tierce.

La sécurité sociale, pour sa part, assure effectuer des contrôles réguliers et avoir déjà invalidé 42 millions de cartes vitales.

source

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS