Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/10/2015

 

 

 

15 mai 2016 7 15 /05 /mai /2016 00:45

Selon un rapport publié le 9 mai par le secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon, les déplacements massifs de personnes se maintiendront au niveau actuel voire augmenteront suite aux conflits, à la misère, à l'inégalité sociale, aux changements climatiques et à d'autres facteurs.

Intitulé "Sûreté et dignité: gérer les déplacements massifs", ce rapport formule des recommandations pour la réunion de l'Assemblée générale de l'Onu prévue le 19 septembre 2016.

"En 2015, le nombre de migrants internationaux et de réfugiés a atteint 244 millions de personnes, soit 71 millions (ou 41 %) de plus qu'en 2003. La part des migrants internationaux dans la population mondiale est passée de 2,8 % en 2000 à 3,3 % en 2015", lit-on dans le rapport.

 

"Pour autant qu'on puisse le prévoir, la population mondiale devrait continuer d'augmenter et atteindre 9,7 milliards de personnes d'ici à 2050. Si la part que représentent les migrants internationaux par rapport à la population totale reste la même, le monde en comptera alors quelque 321 millions", estime Ban Ki-moon.

 

Selon lui, les dirigeants mondiaux doivent améliorer l'efficacité des mesures collectives adoptées en réaction aux déplacements de groupes importants de réfugiés.

Le secrétaire général de l'Onu rappelle que la moitié des 60 millions de réfugiés et de déplacés dans le monde sont des enfants ayant fui la violence ou la persécution et qu'environ 225 millions d'autres personnes ont quitté leur pays à la recherche de meilleures opportunités ailleurs, ou tout simplement pour survivre.

 

"Les voies permettant de passer d'un pays à un autre de façon suffisamment ordonnée, sûre et régulière n'étant pas assez nombreuses, les réfugiés qui fuient des persécutions ou un conflit, ainsi que les migrants souhaitant s'échapper d'une situation précaire sont souvent contraints d'entreprendre des voyages longs et périlleux par voie maritime, terrestre ou aérienne. A défaut d'autre solution, ils remettent leurs économies et leur vie entre les mains de réseaux criminels qui leur font passer les frontières internationales. Il est préoccupant de constater qu'un nombre croissant d'enfants sont concernés. De nombreuses personnes perdent la vie en chemin. Selon certaines estimations, au moins 50 000 personnes, dont des milliers d'enfants, seraient mortes ces vingt dernières années en tentant de franchir les frontières internationales", souligne le rapport.

 

Rien qu'en deux jours — le 30 avril et le 1er mai derniers — au moins 113 personnes ont péri en tentant de gagner l'Italie depuis la Libye. Le 18 avril, un bateau transportant 400 réfugiés a coulé à pic au large de l'Egypte.

source

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration
11 mai 2016 3 11 /05 /mai /2016 01:30

Alors que le taux de fécondité poursuit son déclin et que le vieillissement de la population s'accentue au Québec, l'enjeu de l'accueil des immigrants est placé à l'avant-plan, suscitant des débats sur l'économie, l'identité, la culture et la langue dans la province.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'Institut de la statistique du Québec (ISQ) a annoncé à la fin du mois dernier que l'indice synthétique de fécondité s'était établi à 1,6 enfant par femme en 2015 - une baisse de 1 % par rapport au niveau de 2014 -, marquant un recul pour la sixième année consécutive.

Bien que ce chiffre ne semble pas anormalement bas, la province doit aussi tenir compte du vieillissement de la population et du manque de main-d'oeuvre qualifiée.

Québec estime qu'environ 1,1 million de travailleurs auront pris leur retraite entre 2013 et 2022, et selon un document récemment publié par le ministère de l'Immigration, cette situation «souligne la nécessité de réaffirmer le rôle de l'immigration et de sa contribution au Québec».(...)

Il a cité l'exemple de Brossard, en banlieue sud de Montréal, qui abrite plus d'immigrants que Québec, la capitale et la deuxième ville la plus populeuse de la province.

M. Termote s'est par ailleurs désolé que tous les gouvernements répandent le «mythe» voulant que l'augmentation des niveaux d'immigration aide à combler le manque de main-d'oeuvre.

«Toutes les études montrent que l'impact économique de l'immigration est nul», a-t-il soutenu.

«Il y aura des pénuries, mais ce seront des pénuries très ponctuelles, dans des secteurs bien spécifiques. Et ce n'est pas en ajoutant 10 000 immigrants de plus qu'on va régler cette pénurie-là. (...) Ce n'est pas par une politique générale qu'on règle le problème», a-t-il ajouté.

Montréal a du mal à intégrer les immigrants qu'elle a déjà accueillis, alors que le taux de chômage pour les résidants nés à l'extérieur du pays se situe à 11 %, comparativement à sept pour cent pour ceux qui sont nés au Canada.

Par rapport aux autres provinces, le Québec contrôle davantage ses politiques d'immigration. La province sélectionne ses immigrants en fonction de la langue; 61,3 % des immigrants arrivés entre 2010 et 2014 étaient francophones.

Cette politique aide à préserver le caractère distinctif du Québec, mais elle crée également des tensions, selon M. Termote.

«Le bassin d'immigration francophone, ce n'est pas la France, la Belgique ou la Suisse francophone. Le bassin francophone, c'est essentiellement l'Afrique francophone - l'Afrique subsaharienne et le Maghreb -, ce qui a des implications (culturelles)», a-t-il indiqué. (...)

Il y a une forte division entre le gouvernement libéral, qui souhaite augmenter les niveaux d'immigration à 60 000 personnes par année et les sélectionner selon leur potentiel économique, et l'opposition, qui s'inquiète de leur intégration dans la province.

«Il y avait une sorte de consensus à l'idée que le Québec est une société immigrante, une société francophone et qu'être un citoyen québécois signifiait l'acceptation de ce contrat», a-t-il expliqué.

Ce discours change, dit-il, puisque désormais, certains Québécois veulent aller plus loin que de protéger la langue, ils veulent «protéger tous les aspects de la culture québécoise que certains immigrants, même s'ils parlent français, ne partagent pas».

La charte des valeurs québécoises, présentée par l'ancien gouvernement du Parti québécois (PQ) en 2013, en est un exemple. La charte aurait interdit aux employés de l'État de porter des signes religieux ostentatoires. Celle-ci n'a jamais été adoptée puisque le PQ a été défait aux élections de 2014.

(...)

«Avec 50 000 à 60 000 immigrants par année, nous allons changer le visage culturel du Québec. Les défis de maintenir une société francophone qui est distincte culturellement augmenteront», a constaté M. Weinstock.

source

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration
28 janvier 2016 4 28 /01 /janvier /2016 00:23

Un reportage de TV Libertés que vous ne verrez jamais sur TF1, France 2 ou Canal Plus.

L’ Allemagne est en émoi après les agressions sexuelles de Cologne. De son côté, l'Autriche vient d'annoncer un rétablissement du contrôle aux frontières. Toutefois, cela ne signifie pas le blocage à la frontière autrichienne du flux de migrants qui continue d'arriver à raison de plusieurs milliers de personnes par jour.

En amont, malgré la fermeture de la frontière hongroise, malgré l'hiver et malgré le silence médiatique, le flux migratoire continue de transiter par les Balkans avant d'arriver en Autriche et en Allemagne.

Une équipe de TV Libertés, conduite par Nicolas de Lamberterie, s’est rendue sur place pour étudier la façon dont les pays des Balkans s'organisent pour gérer ce phénomène. Un document exclusif que nous vous invitons à découvrir et à faire connaitre.


http://www.tvlibertes.com/

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration
13 décembre 2015 7 13 /12 /décembre /2015 01:01

SOURCE  La Suède a commencé à loger des migrants sous des tentes faute de pouvoir leur offrir un hébergement décent malgré le déclin du nombre de nouveaux arrivants, a constaté vendredi un journaliste de l’AFP.

Douze hommes originaires d’Afghanistan, Algérie, Irak et Syrie ont été installés jeudi soir dans l’une des 17 tentes blanches dressées sur un pré attenant au site de l’Agence de la protection civile à Revinge, près de Lund (sud).

Nous ne savons pas combien de temps ils resteront sous ces tentes, c’est impossible à dire. On gère au jour le jour, a expliqué une responsable locale de l’Office des migrations, Rebecca Bichis. Vendredi le campement était quasi désert. Certains ont demandé à se rendre dans une mosquée, d’autres voulaient acheter des cigarettes, selon Mme Bichis.

Alors qu’une pluie glaçante tombait sur les régions méridionales, le mercure à Revinge tournait autour des 5 degrés Celsius et des températures négatives étaient prévues dans les jours à venir.

Au besoin, quelque 200 migrants pourraient vivre sous ces tentes chauffées. Le campement est équipé d’une pièce de restauration et d’une tente commune avec télévision. [...]

Un autre migrant, un Algérien de 29 ans ayant requis l’anonymat, se montre nettement moins enthousiaste. Il serait resté en Allemagne s’il avais su qu’il finirait sous une tente.

Jamais depuis les guerres des Balkans dans les années 1990 le royaume scandinave n’avait dû prendre des mesures aussi radicales. Pays de 9,8 millions d’habitants, la Suède a reçu 148.000 demandeurs d’asile entre le 1er janvier et le 30 novembre, selon l’Office des migrations. Cela équivaut à 1,5 million de personnes à l’échelle d’un pays comme l’Allemagne et fait de la Suède le premier pays d’accueil des migrants per capita dans l’Union européenne. [...]

 

SOURCE

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration
30 octobre 2015 5 30 /10 /octobre /2015 02:28

1200x630_313254_migrants-angela-merkel-visits-berli

 

BREIZATAO – ETREBROADEL (25/10/2015) La révolte contre la politique migratoire d’Angela Merkel dont nous donnions le détail récemment (lire notre article ici) s’est encore intensifiée. Dans une interview donné au journal “Welt am Sonntag” (source), l’ancien directeur des services de renseignement allemands (BND), August Hanning, a averti Angela Merkel que l’Allemagne ne pouvait plus accueillir d’immigrés clandestins.

Slovénie : 60 000 clandestins en une semaine

Le torrent migratoire ne donne toujours aucun signe d’affaiblissement. La seule Slovénie a ainsi du faire face à un flot de 60 000 migrants musulmans cette semaine comme le rapporte le journal Le Monde (source) :

Dès lundi, les premiers migrants sont amenés en Slovénie dans la plus grande confusion par les autorités croates qui comptent désormais sur ce petit pays alpin de deux millions d’habitants, pour les emmener en Autriche. Plus de 60 000 migrants sont entrés dans le pays en une semaine. Alors que cette arrivée était prévisible, le chaos s’installe à la frontière et la tension monte entre les deux pays.

Face à cette situation, Angela Merkel est de plus en plus isolée, enfermée dans une politique d’accueil total et illimitée. Ce qui a d’ores et déjà entraînée la division de son parti en deux blocs au parlement allemand. Les opposants à la chancelière au sein de la CDU/CSU sont désormais majoritaires, avec 188 députés sur 310 de la majorité hostiles à la politique du gouvernement.

L’ex-directeur du renseignement allemand défie Merkel

C’est dans ce contexte que l’ancien directeur du renseignement allemand, August Hanning, a exigé que Merkel capitule sur ce dossier.

Dans son entretien, Hanning liste dix points d’un programme visant à gérer l’invasion migratoire que connait l’Europe et l’Allemagne. Il demande d’abord et avant tout que Merkel mette un terme à l’ouverture des frontières du pays :

“La chancelière et le gouvernement fédéral doivent annoncer que les capacités d’accueil de l’Allemagne ont été épuisées. Merkel doit dire clairement que l’Allemagne ne peut plus accepter d’autres migrants déclare Hanning.

L’ancien chef du BND demande la fermeture immédiate de la frontière allemande aux clandestins et veut que le gouvernement “stoppe” le flux qui parcourt actuellement les Balkans.

SOURCE

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration
27 octobre 2015 2 27 /10 /octobre /2015 02:28

Début octobre, les pays membres de l'UE ont difficilement pu se mettre d'accord sur la répartition de 160.000 migrants dans l’union.

 

L'Union européenne n'a pu répartir que 1.000 migrants parmi les 710.000 arrivants dans le cadre d'un nouveau système de quotas, a déclaré le service de presse de la Commission européenne (CE).

"9 pays de l'Union européenne ont confirmé qu’ils étaient prêts à prendre en charge 954 personnes en provenance d'Italie et de Grèce. Ce nombre ne comprend pas les 86 personnes de l'Italie qui sont déjà réparties dans le cadre des obligations existantes", a déclaré une porte-parole de la Commission européenne Natasha Bertaud.

 

D'après elle, au jour d’aujourd’hui, des migrants ont été transportés par trois vols en provenance d'Italie et à destination de la Suède et de la Finlande.

"Dans le même temps, il ne faut pas s'attacher trop à ces chiffres, car il s'agit d'un processus sur la longue durée", a souligné à son tour, un autre porte-parole de la CE Margaritis Schinas.

Plus tôt, l'agence Eurostat avait annoncé que l'Europe avait accueilli 710.000 migrants lors des neuf premiers mois de l'année.



Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20151023/1019044477/migrants-ue-repartition.html#ixzz3pPg2qn6G

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration
27 octobre 2015 2 27 /10 /octobre /2015 01:41

Les envoyés spéciaux de France 3 ont compté qu’un canot arrive toutes les dix minutes.

L’île de Lesbos (Grèce) reste submergée par l’arrivée massive des migrants. Ce jour-là, la traversée a failli virer au drame. Pour Ali Sinan, les nerfs lâchent. Le jeune afghan de 16 ans s’est vu mourir. Il ne sait pas nager : « C’était terrifiant et très dangereux », raconte-t-il.

À mi-chemin, entre la Turquie et l’île de Lesbos (Grèce) le moteur s’est arrêté. L’eau a commencé à envahir l’embarcation surchargée.

Les naufrages surviennent souvent de cette façon.Ali Sinan a payé 2 000 dollars pour cette traversée. Avec un seul bateau, les passeurs ont empoché 100 000 euros. Ce jour-là, un canot accoste toutes les dix minutes. [...]

Source

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration
26 octobre 2015 1 26 /10 /octobre /2015 01:25

Le durcissement de la législation migratoire en Allemagne aura lieu plus tôt que prévu.

 

Des amendements durcissant considérablement la législation migratoire en Allemagne et facilitant l'expulsion des immigrés clandestins entreront en vigueur le 24 octobre, rapporte Deutsche Welle.

Initialement, l'introduction de nouveaux amendements était prévue pour le 1er novembre. Ainsi, des expulsions massives d'immigrés clandestins sont à prévoir dès la semaine prochaine.

 

Le document prévoit un durcissement de la législation migratoire, notamment, l'élargissement de la liste des pays considérés comme "sûrs" en y rajoutant l'Albanie, le Monténégro et le Kosovo, ce qui permettra d'accélérer l'expulsion des citoyens de ces pays après le refus de leur demande d'asile. Les réfugiés dont le permis de séjour a expiré seront expulsés sans préavis.

 

Il est aussi prévu d'expulser les migrants qui demandent l'asile pur des raisons économiques.

En 2015, l'Allemagne attend de 800.000 à un million de migrants, soit quatre fois plus qu'en 2014. Selon les autorités locales, l'installation de 800.000 nouveaux venus coûtera cette année près de 15 milliards d'euros, soit 9,6 milliards de plus qu'en 2014.



Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20151023/1019044676/allemagne-migrants-legislation.html#ixzz3pPfLKx5Z

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration
23 octobre 2015 5 23 /10 /octobre /2015 18:45

Quelque 48.000 migrants et réfugiés sont arrivés en 5 jours en Grèce, un nombre record, a annoncé vendredi à Genève l’OIM (organisation internationale des migrations).

« En dépit de la détérioration des conditions météo, environ 48.000 migrants et réfugiés ont traversé la mer vers les îles grecques, en provenance de Turquie, soit environ 9 600 personnes par jour au cours des 5 derniers jours », a indiqué l’OIM, en ajoutant qu’il s’agissait d’un record.

Source ET http://www.fdesouche.com/660801-grece-record-de-48-000-arrivees-de-migrants-en-5-jours

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration
23 octobre 2015 5 23 /10 /octobre /2015 18:43

Un amendement gouvernemental prévoit d’augmenter de 98,6 millions d’euros le budget alloué à l’immigration, à l’asile et à l’intégration. S’il est voté jeudi 29 octobre, il sera destiné en partie aux collectivités locales qui prennent en charge les demandeurs d’asile.

Pour être intégré au projet de loi de finances, cet amendement, voté jeudi 22 octobre en commission à l’Assemblée, devra être revoté dans l’hémicycle lors de l’examen de ces crédits le jeudi 29 octobre. Cette rallonge entend contribuer à l’application des décisions prises au Conseil européen de septembre pour « relocaliser » 160.000 demandeurs d’asile d’ici 2017, la France devant accueillir 30.784 demandeurs d’asile entre 2015 et 2017, dont 14.392 en 2016.

Elle traduit aussi l’engagement du gouvernement de soutenir financièrement les collectivités territoriales créant des places d’hébergement pour les demandeurs d’asile. Les moyens alloués à l’immigration et l’asile seront abondés de 72,4 millions d’euros en autorisations d’engagement et crédits de paiement, comprenant 57,4 millions d’euros pour la prise en charge des demandeurs d’asile et 15 millions pour l’aide aux communes créant des places d’hébergement, précise l’exposé de l’amendement. [...]

Source

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration
21 octobre 2015 3 21 /10 /octobre /2015 23:41
Repost 1
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration
20 octobre 2015 2 20 /10 /octobre /2015 01:47

L’atmosphère était électrique lundi dans les Balkans où des milliers de migrants sont bloqués en raison de goulots d’étranglement aux frontières, tandis que l’Allemagne a dénoncé «la haine» du mouvement islamophobe Pegida avant sa grande manifestation prévue dans la soirée.

Après la fermeture par la Hongrie de sa frontière avec la Croatie, les migrants doivent désormais passer par la Slovénie, après la Serbie et la Croatie, pour poursuivre leur périple vers le nord de l’Europe. Or Ljubljana a fait savoir qu’elle limitait l’entrée de son territoire à 2.500 migrants par jour, moitié moins que ce que demande Zagreb.

Dès lors un goulot d’étranglement s’est formé à la frontière serbo-croate et plus de 10.000 personnes sont coincées en Serbie après avoir traversé la Macédoine durant le week-end.

Environ 3.000 migrants attendaient lundi dans la localité frontalière serbe de Berkasovo sous une pluie battante, assis dans la boue, tentant d’allumer des feux de bois pour se réchauffer. Certains, dont des enfants, étaient pieds nus, sans vêtements appropriés pour faire face au froid et aux trombes d’eau.

«La situation menace d’être hors de contrôle, ce n’est qu’une question de temps», a déclaré à l’AFP Jan Pinos, coordinateur d’un groupe de volontaires, «nous sommes saturés, la situation dépasse nos capacités, nous avons urgemment besoin d’une réaction des autorités serbes qui sont absentes».

A l’inverse, la Hongrie s’est félicitée d’avoir verrouillé les frontières, notant que seuls 41 migrants sont entrés dans le pays dimanche.

A la frontière croato-slovène, où des centaines d’autres attendaient les choses semblaient mieux organisées.

La grande majorité des migrants souhaitent rejoindre l’Allemagne, pays qui fait figure de terre promise, la chancelière Angela Merkel ayant, malgré les critiques, à de nombreuses reprises défendu sa politique de la porte ouverte. [...]

Libération

SOURCE

Repost 1
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration
16 octobre 2015 5 16 /10 /octobre /2015 23:28

sumte

Allemagne – Sumte en Basse-Saxe est un petit village d’une centaine d’habitants. Mais bientôt, on ne reconnaîtra plus ce village. Le district de Lüneburg a prévu d’y établir un centre d’accueil pour réfugiés qui devrait pouvoir héberger jusqu’à un millier de migrants, soit dix fois plus que le nombre d’habitants du lieu ! 

Le camp sera mis en service en octobre, a déclaré le ministère de l’Intérieur à Hanovre. 
« L’état de Basse-Saxe est conscient que cet hébergement de tant de personnes dans une communauté relativement petite pourrait aussi être un fardeau pour la région et ses habitants, bien sûr», a déclaré la porte-parole du ministère Nadine Bunzler.

Des habitants qui ne sont bien évidemment absolument pas consultés.

 

SOURCE

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration
15 octobre 2015 4 15 /10 /octobre /2015 02:08

(…) Ce programme de dix-huit engagements organise un accueil des migrants plus large que la norme édictée par le ministre de l’intérieur. Alors que Bernard Cazeneuve, à l’instar des autorités européennes, ne manque pas de rappeler régulièrement que contrairement aux demandeurs d’asile, les migrants économiques « n’ont pas vocation à rester en France », le plan parisien préconise, lui, que « chaque fois que cela est possible, ces engagements concernent, au-delà des réfugiés, l’ensemble des migrants venus chercher refuge à Paris ». (…)

En parallèle, les Parisiens qui accueillent chez eux des réfugiés seront aidés ; les cours de français langue étrangère seront augmentés et rendus plus visibles, comme le dispositif d’accompagnement à la création d’entreprise qui sera ouvert à cette population arrivante. Tout cela s’inscrit dans une liste d’engagements dont le coût, « d’un effort substantiel de plusieurs millions d’euros », sera inscrit au budget 2016.

Ces mesures s’appuient sur une pensée philosophique. Ainsi, le 18e et dernier engagement pris par la capitale s’intitule « Promouvoir la liberté mondiale de circulation ».

Cette proposition vise à apporter un soutien à l’Organisation pour une citoyenneté universelle qui promeut un très symbolique passeport de citoyen du monde.

Dans la même veine, Paris se propose d’accueillir une conférence internationale sur la liberté de circulation et d’installation des personnes, dans le cadre des travaux des Nations unies.

Source

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration
14 octobre 2015 3 14 /10 /octobre /2015 00:25

policeDans la nuit de mercredi à jeudi, malgré l’intervention d’un important dispositif de police, c’est le ministre Theo Francken qui a du se rendre dans l’urgence au centre d’accueil Fedasil de Florennes où des émeutes ont éclaté à la suite de tensions entre des bandes rivales de migrants. Cette fois, des Irakiens ont attaqué des mineurs afghans, parmi lesquels un enfant de 9 ans!

Comme l’on relaté nos confrères de Sudinfo, tout a démarré dans l’après-midi lorsque des mineurs ont entamé un match de football. Bien que la tension soit montée, le personnel du centre a pu reprendre la situation en main. Plus tard dans la soirée, un groupe d’Irakiens a pris pour cible les locaux où sont logés les mineurs et c’est là que la situation a basculé en tournant à l’émeute.

Entre 60 et 80 personnes se sont affrontées causant d’importants dégâts matériels. Une cinquantaine de policiers a dû intervenir pour parvenir à contenir les violences. Deux meneurs irakiens ont été écroués tandis que 20 autres ont vu leur procédure d’asile suspendue durant 30 jours.

Francken1Une sanction administrative que le ministre Francken considère comme tout à fait légitime et qui a promis de se montrer extrêmement sévère avec les candidats à l’asile qui manqueraient du respect dû à nos valeurs. Du coup, l’asile pour ce groupe d’Irakiens pourrait être remis en question.

On ne peut que saluer la volonté du ministre de se montrer ferme et intransigeant vis à vis des migrants auteurs de violences car en important des populations en guerre, nous importons aussi des guerres sur notre sol.

En Belgique, par le passé, nous avons déjà eu le triste privilège d’offrir le gîte et le couvert à des responsables du génocide rwandais soutenus par Van Ypersele levice-président contrarié du GIEC… Quelle honte pour notre pays où de nombreuses victimes de ce massacre ont trouvé refuge pour finalement côtoyer leurs bourreaux!

Aujourd’hui, en Allemagne, faut-il le rappeler, les migrants ont déjà importé leur guerre de religion puisque des réfugiés musulmans persécutent leurs compatriotes chrétiens jusque dans les centres d’asile comme le décrit notre confrère Causeur dans un article dont quelques lignes suffisent à mesurer l’ampleur du phénomène :

« Le pasteur luthérien de l’église de la Trinité de Berlin-Steglitz (sud de Berlin) Gottfried Martens témoigne de la situation très précaire des chrétiens dans l’édition dominicale du quotidien berlinois Die Welt du 27 septembre : « Les musulmans très croyants répandent dans les foyers l’idée suivante : là où nous sommes règne la charia. » Et ceux qui souffrent le plus sont les musulmans convertis au christianisme : « Ceux-là ont 100% de chance d’être agressés », précise le pasteur.

Les guerres n’étant jamais menées que par des combattants, peut-être serait-il prudent de ne pas se tromper sur les personnes auxquelles on offre le droit d’asile. Simple principe de précaution…

source

Thierry Henrion

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration
12 octobre 2015 1 12 /10 /octobre /2015 01:02

migrantsvouspaierez

C’est le retour du boomerang sur Maman Merkel. Il n’aura pas fallu bien longtemps pour que les Allemands apprécient à leur juste valeur les joies d’une immigration musulmane de masse.
Certes, la communauté turque vit depuis fort longtemps et en grand nombre en Allemagne, mais les Turcs, même s’ils se refusent à toute assimilation, participent au boom économique allemand et pratiquent un islam modéré qui ne bouleverse pas la société.
Il n’en est pas de même des Syriens, des Irakiens et des Afghans qui importent non seulement le conflit multi séculaire entre chiites et sunnites dans les centres d’accueil, mais qui entendent imposer la charia et persécutent les chrétiens, au point qu’il faut placer ces derniers dans des centres indépendants.
Sans oublier les multitudes de faux Syriens, qui ne parlent pas un mot d’arabe mais obtiennent des faux passeports faits en Turquie. Partout où le désordre règne, les réseaux mafieux prennent les affaires en main… Ce sont là les prémisses d’une société multiculturelle harmonieuse qui fera le bonheur des Allemands ! ….
... Tel est l’effet provoqué par les déclarations irresponsables de la Chancelière, dont la photo, toute souriante au milieu des réfugiés, a fait le tour du monde et mis en marche des légions de miséreux attirés par l’Eldorado germanique. Depuis les camps de Jordanie, du Liban et de Turquie, c’est l’exode vers la nouvelle Terre promise. Et le revirement brutal de Merkel, qui a fermé ses frontières du jour au lendemain, ne change rien. Le flot des demandeurs d’asile grossit toujours.
Après l’euphorie des premiers jours, c’est donc le désenchantement outre Rhin et le gouvernement allemand renonce à donner des chiffres, se contentant d’espérer que le flot va se tarir avec l’hiver ! ...
Tout cela ne serait pas trop gênant si le problème restait allemand. Mais non seulement Angela Merkel a agi sans consulter sa majorité, mais également sans prévenir ses partenaires européens. Ce qui fait des 28 pays européens les otages des délires de la Chancelière, délires dont les conséquences nuisibles et durables vont bouleverser toute l’Europe pendant des années.
C’est en Hongrie qu’on a la meilleure image de la société paradisiaque de demain.
Les migrants dévalisent les humanitaires. Ils provoquent des rixes, insultent, jettent l’aide humanitaire sur la voie publique, traitent les policiers de mécréants pourris et qualifient la Hongrie de “pays de merde” trop pauvre pour y rester.  Sans oublier les cas de gale et les maladies contagieuses constatées par les policiers hongrois. 80% des “réfugiés” sont des hommes de moins de quarante ans qui se comportent en pays conquis dès que quelque chose leur déplaît.
Les caillassages contre les forces de l’ordre sont quotidiens. Les réseaux mafieux font la loi et font fortune pour des passages en Europe facturés des milliers d’euros.
Mais la presse occidentale se tait. Seul Victor Orban tient le rôle du méchant.
De nombreux jihadistes profitent de l’aubaine pour s’infiltrer en Europe et recruter. Le “boucher sanguinaire”, combattant d’al-Nosra soupçonné d’avoir assassiné une cinquantaine de personnes en Syrie, a été arrêté en possession de sept passeports munis de visas Schengen. Mais pour quelques arrestations, combien de centaines de terroristes passent à travers les mailles du filet ? Réponse lors des prochains attentats islamistes en Europe !
Quant au gouvernement français, qui prétend n’accueillir que 24000 réfugiés sur deux ans, il reste égal à lui même et ment effrontément sur tous les tableaux.
Rappelons tout d’abord que nos gentils migrants  ont transformé un lycée parisien en squat de la peur avec la bénédiction du maire de Paris. Bagarres, rackets, trafics, prostitution et soupçons de viols sont le lot quotidien des squatters, soumis à la loi des mafieux. Et que fait l’Etat ? Rien.
Ensuite, l’OCDE et l’ONU prévoyant des centaines de milliers de migrants chaque année vers l’Europe, la France devra en accepter 20% avec la règle des quotas. On est loin des 24000 annoncés. Selon Frontex le million de réfugiés sera dépassé en 2015. Ce qui donne 200000 réfugiés pour la France.
Sans oublier que le regroupement familial obligatoire multipliera ces chiffres par dix. C’est donc une  situation explosive qui se prépare, un éclatement violent de la société.
Enfin, si pour l’inénarrable Michel Sapin, le coût de l’accueil des migrants serait insignifiant, la vérité est tout autre. Pour la Cour des comptes, l’accueil d’un migrant coûte 13000 euros par an toutes dépenses confondues. Et si Angela Merkel prévoit 10 milliards pour 800000 migrants ce n’est pas un chiffre sorti du chapeau. C’est le même coût individuel qu’en France. Par conséquent, si la France accueille 12000 migrants en 2015, cela fait 156 millions de plus à emprunter !
Et 200000 réfugiés par an, cela fait 2,6 milliards de dépenses supplémentaires. Merci Angela !
Mais selon un sondage IFOP, trois Français sur quatre ne veulent pas payer.
C’est cela aussi la démocratie vue de Bruxelles.
Voilà le véritable visage de nos pauvres réfugiés, qui vont venir bouleverser la vie de millions de Français, dans nos villes et nos campagnes. Un jour viendra où les citoyens, trompés par les politiques et les médias, se réveilleront. Mais il sera malheureusement trop tard. Car aucun de ces réfugiés ou migrants ne repartira. Tous nos politiques, incapables de faire face au moindre problème, se réfugient dans le mensonge pour ne rien faire.
C’est un suicide collectif et c’est dramatique pour nos enfants....
Jacques Guillemain
Repost 1
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Immigration