Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

13 juin 2015 6 13 /06 /juin /2015 01:53

L’Euro 2016 de Platini et ses surcoûts inquiètent

Dérives affairistes et surcoût exorbitant, l’Euro 2016 pourrait faire mal aux finances de la France. Trois procédures pénales sont déjà en cours. Enquête d'hexagones.fr.

La France n’a pas fini de se passionner pour l’Euro 2016. Le site d’investigation hexagones.fr publie une enquête sur l’Euro organisé par la France qui fait grincer des dents. Dépeint comme un summum des dérives affairistes, avec un surcoût exorbitant pour les finances publiques, l’Euro 2016 a déjà nécessité l’ouverture de trois procédures pénales pour corruption. Le rôle joué par l’influent patron de l’UEFA Michel Platini est aussi questionné.

Quelque 2,5 milliards d’euros et non 290 millions! C’est le coût final à la charge des finances publiques de l’Euro 2016, selon les informations financières agrégées par Hexagones. Cela dépasse largement le budget annoncé. Est-ce bien raisonnable, alors que le pays traverse une crise historique, demandent les auteurs?

Avec le PPP, les contribuables payent trois fois le stade!

C’est via les partenariats public-privé (PPP) que les collectivités publiques vont passer à la caisse en France. En effet, si ces dernières laissent aux entrepreneurs le soin de financer les projets de stades, elles devront ensuite payer les équipements sur 20 à 30 ans. La facture cumulée représente parfois trois à autre fois le coût des infrastructures avant que la ville ou la région n’en devienne propriétaire.

C’est notamment sur trois stades neufs (Lille, Bordeaux, Nice) et leurs PPP que les budgets explosent: 700 millions pour Lille, 350 pour Bordeaux et 300 pour Nice, selon les calculs d’Hexagones. La rénovation du Vélodrome à Marseille coûtera, elle, plus de 500 millions, selon des calculs confirmés début 2015 par la Cour des comptes.

Comment sont attribués ces chantiers?

Les géants du BTP (bâtiments et travaux publics) adorent ces chantiers titanesques qui aiguisent les convoitises. D’autre part, la justice enquête sur le cas de l’attribution du chantier de Lille à Eiffage (soupçons de malversation), du chantier de Nice à Vinci, et à Lens, c’est l’ancien président du club qui est soupçonné de fraude en lien avec deux entreprises intervenues sur le chantier du stade.

Alors que l’affaire de l’implication (ou non) de Sepp Blatter dans les pratiques de corruption de la FIFA accapare la presse, hexagones.frdécortique également les montages financiers de l’organisation présidée par Michel Platini, «M. Propre».

Rien de frauduleux n’y apparaît, mais une habile mécanique y est décrite: les collectivités payent les charges et l’association à but non lucratif basée à Nyon encaisse. L’UEFA affiche des revenus supérieurs à ceux de la FIFA. L’édition 2014-2015 de la Ligue des champions a rapporté quelque 1,34 milliard d’euros.

 

Source

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Loisirs - Sport
12 juin 2015 5 12 /06 /juin /2015 01:13


Image: AFP

Posté par Benji pour les moutons enrages

Tempête chez les footeux, le monde du football serait complètement pourri, avec magouilles, détournement de fond, corruption, et j’en passe…

Ce sport gangrené par le fric avant tout ne fait pas que vider les cerveaux, et avec l’Euro 2016, il va également vider les portefeuilles, même de ceux qui ne supportent pas de voir un ballon rond. 
Car pour exemple, si les stades sont payés par les collectivités publiques déjà largement endettées par l’arnaque des emprunts toxiques,  comment croyez-vous que ces collectivités se rattrapent?
 De plus, cet Euro 2016 est dirigé par Platini,accusé par Maradona d’être impliqué dans 187 matchs « arrangés ».
 Mais le plus important n’est pas ces scandales semble-t-il, mais le fait que les footeux continuent de payer des fortunes pour faire tourner la machine à frix, car celle-ci ne risque pas de s’arrêter pour autant… 


Dérives affairistes et surcoût exorbitant, l’Euro 2016 pourrait faire mal aux finances de la France. Trois procédures pénales sont déjà en cours. Enquête d’hexagones.fr.


Aucun politique français n’est disposé à refuser quelque chose au mythe Michel Platini, patron de l’UEFA.
Ils tablent sur un enthousiasme comparable à celui de 1998.
 Mais 18 ans plus tard, tout a changé: la crise, le vivre-ensemble et des finances publiques qui ont plongé. 
La France n’a pas fini de se passionner pour l’Euro 2016. 
Le site d’investigation hexagones.fr publie une enquête sur l’Euro organisé par la France qui fait grincer des dents. 
Dépeint comme un summum des dérives affairistes, avec un surcoût exorbitant pour les finances publiques, l’Euro 2016 a déjà nécessité l’ouverture de trois procédures pénales pour corruption. 
Le rôle joué par l’influent patron de l’UEFA Michel Platini est aussi questionné.

Quelque 2,5 milliards d’euros et non 290 millions! 


C’est le coût final à la charge des finances publiques de l’Euro 2016, selon les informations financières agrégées par Hexagones. 
Cela dépasse largement le budget annoncé.
 Est-ce bien raisonnable, alors que le pays traverse une crise historique, demandent les auteurs?

Avec le PPP, les contribuables payent trois fois le stade!

C’est via les partenariats public-privé (PPP) que les collectivités publiques vont passer à la caisse en France. 
En effet, si ces dernières laissent aux entrepreneurs le soin de financer les projets de stades, elles devront ensuite payer les équipements sur 20 à 30 ans. 
La facture cumulée représente parfois trois à autre fois le coût des infrastructures avant que la ville ou la région n’en devenir propriétaire.

C’est notamment sur trois stades neufs (Lille, Bordeaux, Nice) et leurs PPP que les budgets explosent: 700 millions pour Lille, 350 pour Bordeaux et 300 pour Nice, selon les calculs d’Hexagones.
 La rénovation du Vélodrome à Marseille coûtera, elle, plus de 500 millions, selon des calculs confirmés début 2015 par la Cour des comptes.

Article en intégralité sur Tdg.ch

 

Pour ma part, je n’aime pas le football et ne l’ai jamais aimé, et je l’assume, alors payer pour des stades, cela me fais gravement ch***. 
Quand aux joueurs, ceux qui ont un esprit d’équipe (ils ont un esprit et ils se le partagent), le temps qu’ils passent à courir derrière le ballon, ils ne cherchent pas à comprendre pourquoi ils courent derrière, normal qu’à la fin ils soient aussi cons au départ qu’à l’arrivée.


 Et comme le disait Desproges dans sa chronique de la haine ordinaire: « Voilà bien la différence entre le singe et le footballeur. Le premier a trop de mains ou pas assez de pieds pour s’abaisser à jouer au football. »
 
Tempête chez les footeux, le monde du football serait complètement pourri, avec magouilles, détournement de fond, corruption, et j’en passe…
Ce sport gangrené par le fric avant tout ne fait pas que vider les cerveaux, et avec l’Euro 2016, il va également vider les portefeuilles, même de ceux qui ne supportent pas de voir un ballon rond. 
Car pour exemple, si les stades sont payés par les collectivités publiques déjà largement endettées par l’arnaque des emprunts toxiques,  comment croyez-vous que ces collectivités se rattrapent?
 De plus, cet Euro 2016 est dirigé par Platini,accusé par Maradona d’être impliqué dans 187 matchs « arrangés ».
 Mais le plus important n’est pas ces scandales semble-t-il, mais le fait que les footeux continuent de payer des fortunes pour faire tourner la machine à frix, car celle-ci ne risque pas de s’arrêter pour autant… 


Dérives affairistes et surcoût exorbitant, l’Euro 2016 pourrait faire mal aux finances de la France. Trois procédures pénales sont déjà en cours. Enquête d’hexagones.fr.


Aucun politique français n’est disposé à refuser quelque chose au mythe Michel Platini, patron de l’UEFA.
Ils tablent sur un enthousiasme comparable à celui de 1998.
 Mais 18 ans plus tard, tout a changé: la crise, le vivre-ensemble et des finances publiques qui ont plongé. 
La France n’a pas fini de se passionner pour l’Euro 2016. 
Le site d’investigation hexagones.fr publie une enquête sur l’Euro organisé par la France qui fait grincer des dents. 
Dépeint comme un summum des dérives affairistes, avec un surcoût exorbitant pour les finances publiques, l’Euro 2016 a déjà nécessité l’ouverture de trois procédures pénales pour corruption. 
Le rôle joué par l’influent patron de l’UEFA Michel Platini est aussi questionné.

Quelque 2,5 milliards d’euros et non 290 millions! 


C’est le coût final à la charge des finances publiques de l’Euro 2016, selon les informations financières agrégées par Hexagones. 
Cela dépasse largement le budget annoncé.
 Est-ce bien raisonnable, alors que le pays traverse une crise historique, demandent les auteurs?

Avec le PPP, les contribuables payent trois fois le stade!

C’est via les partenariats public-privé (PPP) que les collectivités publiques vont passer à la caisse en France. 
En effet, si ces dernières laissent aux entrepreneurs le soin de financer les projets de stades, elles devront ensuite payer les équipements sur 20 à 30 ans. 
La facture cumulée représente parfois trois à autre fois le coût des infrastructures avant que la ville ou la région n’en devenir propriétaire.

C’est notamment sur trois stades neufs (Lille, Bordeaux, Nice) et leurs PPP que les budgets explosent: 700 millions pour Lille, 350 pour Bordeaux et 300 pour Nice, selon les calculs d’Hexagones.
 La rénovation du Vélodrome à Marseille coûtera, elle, plus de 500 millions, selon des calculs confirmés début 2015 par la Cour des comptes.

Article en intégralité sur Tdg.ch

 
Pour ma part, je n’aime pas le football et ne l’ai jamais aimé, et je l’assume, alors payer pour des stades, cela me fais gravement ch***. 
Quand aux joueurs, ceux qui ont un esprit d’équipe (ils ont un esprit et ils se le partagent), le temps qu’ils passent à courir derrière le ballon, ils ne cherchent pas à comprendre pourquoi ils courent derrière, normal qu’à la fin ils soient aussi cons au départ qu’à l’arrivée.


 Et comme le disait Desproges dans sa chronique de la haine ordinaire: « Voilà bien la différence entre le singe et le footballeur. Le premier a trop de mains ou pas assez de pieds pour s’abaisser à jouer au football. »
Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Loisirs - Sport
11 juin 2015 4 11 /06 /juin /2015 13:09

Programmé lors d'une fête de la musique ce samedi, le spectacle a été annulé par crainte de choquer une partie de la population de confession musulmane de Tourcoing. Les artistes ne comprennent pas et leur compagnie réclame des indemnités. 

"Pourquoi annuler un spectacle qui a à son actif près de 200 représentations en France, en Belgique et en Suisse ? "Boudin & Chansons" n’est qu’un spectacle musical, humoristique et féministe qui parodie les rapports homme-femme.

Un duo de femmes qui aiment les hommes et le cochon", explique Sara Amari, metteur en scène, Cie Thank you for Coming sur son compte Facebook. 

SOURCE

Repost 1
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Loisirs - Sport
11 juin 2015 4 11 /06 /juin /2015 03:00

 

Je m’attends avec sérénité à recevoir une bordée de commentaires injurieux en publiant ce énième post sur le festival Hellfest (la fête de l’enfer) dont la 10èmeédition se déroulera du 19 au 21 juin sur le territoire de la commune de Clisson (Loire-Atlantique).

Mais je le fais quand même en reprenant, ci-dessous, un communiqué d’hier du collectif Provocs Hellfest, ça suffit. Je rappelle, en passant, que ce collectif n’a pas été créé pour empêcher ce festival, mais pour qu’il soit « respectueux de tous ».

Or, il ne l’est pas dès lors que des groupes – je ne dis pas tous les groupes… – qui viennent s’y produire, manifestent dans leurs chansons une haine antichrétienne qui n’est pas admissible. Comme ne seraient pas admissibles des groupes qui manifesteraient dans leurs chansons une haine anti musulmane ou antisémite. Je crois d’ailleurs me souvenir, mais ma mémoire pourrait me jouer des tours, qu’un ou deux groupes dont le répertoire contenait des morceaux antisémites ont été bannis définitivement de ce festival…

 

Si je me trompe, qu’on me détrompe. Ce n’est pas davantage le genre “Metal” ou “Black Metal” dont on voudrait interdire d’expression dans un festival qui s’en est fait le spécialiste. S’il y a des amateurs pour ce genre, grand bien leur fasse… Je n’ignore pas davantage l’intérêt pécuniaire pour la ville de Clisson et ses commerçants d’un rassemblement de quelque 100 000 amateurs qui sont aussi des… consommateurs.

 

Mais l’argent ne saurait tout justifier… On ne demande qu’une chose : qu’on veille à ce que rien dans ce festival ne soit attentatoire à la sensibilité des chrétiens. Est-ce trop demander ?

 

Les lecteurs habituels [du blogue Provocs Hellfest, ça suffit] se souviennent de nos appels à un débat public sur les thèmes de la programmation et de l’argent public avec la participation des pouvoirs publics, de l’orga du Hellfest et de nous-mêmes. Ces appels réitérés sont restés lettre morte.

Pire, les autorités publiques ont failli à l’exercice ordinaire de la démocratie et à la loi en refusant de faire parvenir les comptes de Hellfest Productions à celles et ceux qui en ont fait la demande. Cela ne nous a pas empêché de nous les procurer.

La Mairie de Clisson (bailleur principal de Hellfest productions) que nous avons rencontrée à deux reprises est conduite par Xavier Bonnet (divers droite). Sur ce dossier, il a mis ses pas dans ceux de son prédécesseur M. Coudrais, divers gauche (cf notre lettre ouverte à Monsieur Bonnet et celle adressée en son temps à Monsieur Coudrais).

L’actuel Maire de Clisson s’est également illustré par son refus d’un rassemblement pacifique, silencieux, statique, sans slogan. Dans ces conditions, tout en renouvelant notre disponibilité au débat,l’opération Jéricho continue (ra).

C’est ainsi que plusieurs dizaines de citoyens ont distribué hier plusieurs milliers exemplaires du tract [téléchargeable ici] dans les boîtes aux lettres de Clisson. A diffuser sans modération à vos amis, votre maire, votre conseiller régional Pays de la Loire, votre conseiller général Loire Atlantique, votre maire, votre député, votre sénateur !

 

D’autres actions sont “dans le tuyau” et notre engagement s’inscrivant dans la durée, il ne s’arrêtera pas à cette opération vérité. N’hésitez pas à nous contacter si vous voulez vous associer à notre action (provocshellfestcasuffit@hotmail.fr). Ceux qui croient peuvent faire célébrer des messes pour les festivaliers, l’orga, les pouvoirs publics et le collectif.

Source : Provocs Hellfest, ça suffit (6 juin)

SOURCE

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Loisirs - Sport
20 mai 2015 3 20 /05 /mai /2015 02:33

 

SOURCE

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Loisirs - Sport
20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 14:07

Christophe Maillot, l’énigmatique candidat à la reprise du Havre, affirme depuis son passage devant la DNCG que son projet est validé ou presque par le gendarme financier, quelques détails étant encore à régler. Selon le Parisien, Jean-Pierre Louvel a transmis vendredi à la Direction Nationale du Contrôle de Gestion une garantie bancaire de 8ME, même si pour l’instant cette somme n’est pas encore arrivée sur le compte ouvert à cet effet par le club doyen au Crédit Maritime du Havre.

Et le quotidien francilien affirme que le montage financier présenté par Christophe Maillol à de quoi susciter des questions. En effet, les associés de ce dernier seraient tous installés à la même adresse en Floride, tandis que la banque qui a garanti les 8ME est la Banque Islamique de Mauritanie où Christophe Maillol a ouvert un compte au nom d’une société qu’il a créée…en Côte d’Ivoire.

Autant de données qui poussent la Ligue de Football Professionnel à ses poser quelques questions sur le montage de ce dossier et la provenance des fonds supposés. [...]

Source

vu sur : http://www.fdesouche.com/546601-football-banque-islamique-reprise-du-havre-ac

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Loisirs - Sport
11 décembre 2014 4 11 /12 /décembre /2014 01:06
Euro 2016 : les dépenses sont publiques, mais les recettes seront… privées !
FRANCE
1

L’Assemblée nationale vient de voter une mesure d’exonération fiscale pour l’Euro 2016. Damien Lempereur dénonce un deux poids, deux mesures avec des citoyens écrasés d’impôts.

Avocat au Barreau de Paris, Damien Lempereur est également Membre du Bureau Politique de Debout la France, Délégué National aux partis politiques étrangers et Directeur stratégique de la campagne présidentielle de Nicolas Dupont-Aignan en 2012.

Dans la nuit du mercredi 3 au jeudi 4 décembre, dans la plus grande discrétion, l’article 24 du projet de loi de finances rectificative pour 2014 a été adopté par la majorité socialiste. Un petit vote, mais de grands effets. Et pour cause: l’Assemblée Nationale vient tout simplement d’exempter la société commerciale «Euro 2016 SAS» d’impôts et de taxes pour toute la durée de la Coupe d’Europe des nations qui se déroulera en France en juin et en juillet 2016!

Concrètement, la société en charge de l’organisation commerciale de la compétition ne sera redevable ni de l’impôt sur le revenu, ni de l’impôt sur les sociétés, ni de la taxe sur les salaires, ni de la taxe d’apprentissage, etc. Il faut le lire le croire!

Ce sont ainsi plusieurs centaines de millions d’euros de recettes fiscales auxquels l’Etat renonce par avance.

Lire la suite sur Figaro Vox »

 

vu sur : http://news360x.fr/euro-2016-les-depenses-sont-publiques-mais-les-recettes-seront-privees/

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Loisirs - Sport
23 novembre 2014 7 23 /11 /novembre /2014 03:34

En juin 2016, la France accueillera l’Euro. Pour cette occasion, rien n’est trop beau. Presque tous les stades où se joueront les 51 matches de la compétition ont été rénovés, voire entièrement reconstruits. Coût total de l’opération : 1,7 milliard d’euros. Mais comment a-t-on financé tout cela à Bordeaux ou à Marseille ?

 

VU SUR /: http://fortune.fdesouche.com/362457-grands-stades-ce-tres-cher-euro-2016

 

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Loisirs - Sport
6 novembre 2014 4 06 /11 /novembre /2014 02:34
Au vol! La France rackettée pour le foot avec la complicité de Hollande!

Ce sont nos confrères des « Échos » qui révèlent cette incroyable information : les sociétés qui organisent l’Euro 2016 en France seront exonérées d’impôts. Une sorte de cadeau concédé par la France aux chantres du « foot business ». Et tant pis si les contribuables français ont mis, eux, très généreusement la main à la poche pour accueillir la compétition.

Au pays merveilleux du foot business, on n’aime pas trop l’impôt. On se souvient par exemple comment la taxe à 75 % avait fait trembler — pauvres chéris — les clubs de Ligue 1 (en réalité seulement 14 des 20 clubs étaient concernés, principalement le PSG, allez savoir pourquoi). Maintenant, ce sont Les Échos qui viennent nous apporter une nouvelle preuve de la « fiscalophobie » ambiante dans le milieu : « Les sociétés organisatrices (de l’Euro 2016) seront exonérées de tout impôt, hors TVA ».

On savait déjà que la TVA serait réduite pour la vente de billets, mais là, ça va beaucoup plus loin. L’UEFA et ses filiales françaises ne verseront donc pas un euro d’impôt à l’Etat grâce à la création d’une « structure juridique ad hoc, baptisée « Euro 2016 SAS » et détenue à 95 % par l’UEFA et à 5 % par la Fédération française de football », nous dit le quotidien de l’économie !

Ou comment cette instance du foot européen a réussi à mettre la main sur tout : le beurre, l’argent du beurre, la crémerie, la crémière et ses descendants sur trois générations !

Car, à la limite, si cette fameuse SAS s’occupait de tout, peut-être y aurait-il moins à redire, mais elle ne fait qu’organiser l’événement.

La construction des stades (Bordeaux, Lyon, Nice, Lille), c’est pour qui ? Bibi ! Et la remise aux normes des « vieilles » enceintes sportives (Marseille, Saint-Etienne, Toulouse, Lens, Paris) ? Bibi, toujours lui ! Sans compter le développement d’infrastructures permettant le transport des supporteurs jusque sur les sites sportifs. Au total, ce sont 2 milliards d’euros que la République va investir. Et l’UEFA ? 20 millions seulement…

Pour le site Hexagones.fr, cette « gabegie financière » sous couvert de PPP pourrait d’ailleurs coûter bien plus cher que prévu au contribuable. On peut par exemple se pencher sur le cas de Bordeaux. Déjà, dans le contrat de base, la municipalité dirigée par Alain Juppé s’est engagée à verser 4 millions d’euros annuelle à la société SBA pour l’exploitation et la maintenance du stade, et ce pour trente années…

Alors bien sûr, la mairie va louer au Girondins de Bordeaux l’accès au stade pour 3,85 millions par an. Reste tout de même 150 000 euros annuels à sortir du porte-monnaie du contribuable. Et l’air de rien, ce cher Juppé vient d’annoncer des hausses d’impôts, sans faire mention aucune du nouveau stade. Et ce n’est là que l’exemple bordelais…

Quoi qu’il en soit, partout en France, après l’Euro 2016, on bénéficiera de 100 000 places de plus pour aller voir la Ligue 1 en famille le dimanche. Etaient-elles vraiment nécessaires ? La saison dernière, le taux moyen de remplissage des stades étaient de 72,2 %, la honte de l’Europe… Quant aux retombées économiques (évaluées à 900 millions d’euros), comme elles ne concernent quasiment que la vente de billets et les droits de retransmission (faut-il rappeler à qui appartient BeIn Sport ?), le pays peut s’assoir dessus !

Mais pourquoi tant de soumission envers l’UEFA ? En 2010, en présentant sa candidature, la France a juré qu’elle serait fiscalement clémente en cas d’élection. Et, à l’inverse des élections démocratiques, là, les promesses sont tenues ! On pouvait toujours sourire gentiment aux revendications populaires des Brésiliens, lors de la Coupe du monde, l’été dernier… Car maintenant, c’est notre tour de casser la tirelire pour que l’Allemagne vienne nous apprendre à jouer au foot. A domicile, en plus…

Source

 

vu sur : http://www.delitdimages.org/au-vol-france-rackettee-foot-complicite-hollande/

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Loisirs - Sport
21 février 2014 5 21 /02 /février /2014 01:18

url

Frontpagemag.com a publié un article (*) de Nonie Darwish, jihadophobe bien connue, intitulé «Le grinch islamique qui a volé les Olympiques».

L’auteur y déclare contre toute évidence que les Jeux Olympiques de 2014 en Russie ont été assombris par la menace du terrorisme islamique. Elle cite l’appel au jihad universel contre les jeux de Sochi lancé par le leader d’al-Qaeda Ayman al-Zawahiri, ainsi que plusieurs vidéos postées sur Youtube par de prétendus jihadistes annonçant que «les Olympiques démoniaques seraient pervertis par une atmosphère de crainte et de terreur» et déclarant aux athlètes que «Satan les accompagne».

 

Elle en arrive à la conclusion farfelue selon laquelle «les sports de compétition ne font pas partie des valeurs musulmanes les plus appréciées, surtout par comparaison avec la formation physique et psychologique dispensée à la jeunesse islamique pour le jihad», et prétend que «la culture islamique incite à éliminer les sports de compétition, le chant, la danse et l’expression libre, raison pour laquelle il y a si peu d’athlètes musulmans.»

Tout ceci est absolument faux. Comme le prouvent les vidéos ci-dessous, le monde musulman accorde aux sports de compétition une place de premier choix et sait organiser des manifestations olympiques à couper le souffle qui éclipsent, et de loin, tout ce que les Olympiques des infidèles peuvent offrir.

1. Olympiques des talibans:

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Atikva pour Dreuz.info.

(*) http://www.frontpagemag.com/2014/cube/islamic-olympics-are-better-than-infidel-olympics/

- See more at: http://www.dreuz.info/2014/02/les-jeux-olympiques-islamistes-sont-bien-superieurs-aux-olympiques-des-infideles/#sthash.UffqfzVl.dpuf

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Loisirs - Sport
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 15:06

La France s’est brillamment qualifiée pour le Brésil, le même soir que l’Algérie. Malgré l’exploit des Français, ce sont surtout des supporters algériens que l’on a vu arboré des drapeaux dans les rues des villes de l’Hexagone.

Hebergeur d'image

Selon le reporter de BFMTV, 90% des drapeaux étaient algériens, une écrasante majorité selon LCI. Ces manifestations de joie ne se sont pas déroulées sans incident. A Lormont, près de Bordeaux 2 voitures ont été incendiées. A Paris, la station Barbès a du être fermée dès le début de la soirée puis des supporters sont montés sur des bus et la ligne 2 du métro a du être interrompue à cause de supporters algériens montés sur les voix du viaduc entre Barbès et Anvers. Vers 23h30 la RATP a publié à communiqué suivant : « En raison d’événements sur la voie publique défavorables, le trafic est interrompu sur toutes les lignes de bus et de tramways ». Rien que cela.

Interrogée, la RATP évoquait des perturbations liées entre autres (sic) à la qualification de l’Algérie au Mondial de Foot qui rende impossible la circulation de bus. [...]

Dans plusieurs villes, des forces de l’ordre ont du être déployées en grand nombre surtout à Paris où quatorze personnes ont été placées en garde à vue pour jets de projectiles et violences volontaires.

Mais, pour cause de politiquement correct, de tout cela vous n’aurez sans doute pas entendu parler. Il ne faut pas gâcher la fête. Une source policière s’est même félicitée « ça s’est très bien passé », « l’ambiance a été plutôt calme et festive ». A vous de juger.

Hebergeur d'image

Sur LCI, le présentateur, un peu gêné par les images qui montraient l’écrasante domination des drapeaux algériens sur les français, déclare : « regardez le joie des supporters algériens et franco-algériens qui sont très nombreux » .

Et  c’est bien là le problème. La grande majorité de ceux qui pavoisaient étaient bien algériens ET français. Pourquoi n’arboraient-ils que le seul drapeau algérien ? [...]

Certes, l’ensemble de ces incidents ne suffit pas à gâcher la fête des « Bleus »,  mais pourquoi la majorité de la presse choisit-elle  de ne pas en parler ?  Et si elle le fait a minima, de donner, en dépit de la vérité,  l’impression d’une liesse commune que personne n’a observée.

Atlantico

 

source

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Loisirs - Sport
20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 11:48

dddd.jpg

A 00:02 le reporter sur place de BFMTV Patrick Sauce avoue qu'il y a "plus de drapeaux algériens"...faut-il rappeler que Paris est la capitale de la France qui vient de se qualifier cette même soirée ?

Puis à 00:39 le reporter affine son évaluation " à 99% des drapeaux algériens "  précise-t-il toujours sur place.

Sur le plateau, un commentateur essaye de déminer la situation mais s'enfonce encore plus en parlant de la jolie liesse des "Français d'origine étrangère avec leurs drapeaux , aux côtés des Français de souche" avec les leurs, clairement différenciés.

Peu importe les papiers et le droit du sol, l'identité des peuples et les réalités charnelles sont difficilement camouflables... On croyait que l'expression "Français de souche" était un marqueur sémantique de l'extrême droite.

La multiplication de son emploi ces derniers mois nous rassure, on en revient aux fondamentaux du débat posés par le démographe de gauche Alfred Sauvy,fondateur de l'INED, dans son livre "L'Europe submergée. Sud-Nord dans 30 ans"  publié en 1987. (Sauvy employait le terme "Français de souche" afin de les différencier des allochtones, ce terme n'a été évacué du débat que ces 10 dernières années).

Ou une illustration de la bombe à retardement de la double nationalité, et l'inévitable question ethnique et identitaire qui structurera de plus en plus le débat politique...

 

Bienvenue dans la France d'après.

 

 

source

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Loisirs - Sport
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 11:56

 

Pour l’instant, et c’est bien normal, on fait semblant d’y croire. On s’imagine des scénarios, des buts à la pelle et une remontée historique en faisant semblant d’oublier que la France n’a plus qu’une toute petite chance mathématique de se qualifier après son revers de l’aller à Kiev (2-0). Pour vous aider à accepter la réalité, 20 Minutes a décidé de positiver et de lister les arguments qui font que ce n’est pas une si bonne idée que ça d’y aller, à cette Coupe du monde au Brésil. Voire une très mauvaise idée. Parfaitement.

20 minutes



 

__________________________________________________

(Merci à Jean Spirit)

_______________________________

Les hommes de Didier Deschamps ont complètement loupé leur match aller de barrage et voient le Brésil s’éloigner. Les chances de qualification sont minces.

La France risque de payer cher ce soir leur défaite en Ukraine. Zozulya à la 60e et Yarmolenko à la 82e minute sur penalty ont scellé le match en seconde période.

La prestation collective des Bleus a frisé le néant.

L’attaque française ne s’est procuré aucune grosse occasion et seul Blaise Matuidi est sorti du lot. La formation tricolore devra marquer trois buts sans encaisser aucun mardi prochain au Stade de France pour espérer se qualifier. L’Ukraine a fait office de forteresse imprenable et de réalisme implacable. (…)

Le Point

source

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Loisirs - Sport
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 23:44

joueuses_basket_voilees_mans.jpg

 

 

Sinon, l'islamisation est un mythe.

 

source

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Loisirs - Sport
6 octobre 2013 7 06 /10 /octobre /2013 01:15

[...] Le Qatar s’attaque à Roland-Garros , mais pas vraiment pour racheter le tournoi cette fois. Selon Jean Gachassin, le président de la Fédération française de tennis, l’émirat aurait décidé de s’en prendre au tournoi du grand chelem parisien en organisant une compétition en parallèle. « Nous sommes attaqués par le Qatar, a expliqué Gachassin lors d’une conférence en marge du tournoi féminin de Saint-Malo.

Hebergeur d'image

Première compétition de la saison début janvier, le tournoi masculin de Doha envisagerait donc de se tenir plus tard dans l’année. En 2013, il n’avait pas réussi à attirer les têtes d’affiche du circuit ATP. Une situation qui a profité à Richard Gasquet, quatrième vainqueur français au Qatar. « Des avocats et des hommes sont allés voir personnellement les 100 premiers joueurs mondiaux en leur disant : ‘Nous sommes le Qatar, donc nous n’avons pas de problème avec le prize money (dotation et sommes versées aux joueurs lors d’un tournoi, ndlr). Combien vous avez à ? Vous aurez 32 M€ en 2015 ? Le Qatar donne 50 M pour qu’il y ait un tournoi en même temps que Roland-Garros !’ ». [...]

TF1 News

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Loisirs - Sport
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 01:55

Fatigué d’être pointé du doigt comme un évadé fiscal, il n’est “pas certain que le gouvernement ni même François Hollande tiennent jusqu’en 2017″.

 Alain Prost, qui réside depuis trente ans en Suisse, s’insurge toujours quand on le cite en tête de liste des évadés fiscaux français et

porte un regard extrêmement critique sur “l’état catastrophique de la France“.

“Ça me fait bondir. Je suis parti de France pour des raisons qui n’étaient absolument pas fiscales. J’ai toujours voulu habiter ailleurs qu’en France parce que j’étais incompris et pas respecté”, affirme le quadruple champion du monde de F1 dans un entretien avec le magazine économique suisse Bilan.

 

“Je suis arrivé ici avec l’équivalent de 40 000 euros sur mon compte en banque. Par la suite j’ai vécu ici dix ans dans ce pays sans forfait (fiscal) avant que mon avocat ne me parle de cette option”, ajoute Alain Prost, précisant qu’il avait d’abord pensé s’installer en Grande-Bretagne ou en Italie avant de choisir la Suisse. Le forfait fiscal, une formule proposée aux riches étrangers résidant en Suisse, établit un impôt à un taux favorable sur la dépense, notamment pour le logement, et non sur le revenu. Il concerne plus de 5 000 étrangers.

“Je n’aime pas rouler vite”

Alain Prost évoque aussi ses conversations avec les sportifs ou artistes français installés dans la région de Genève et avec qui il joue au tennis.

“Nous parlons souvent de l’état catastrophique de la France et de l’image caricaturale des Français qui quittent le pays, considérés, la plupart, comme des lâches ou des escrocs.”

Parlant “d’hérésie” à propos du taux de 75 % d’impôts pour les hauts revenus”, il “tire son chapeau aux patrons de PME qui vivent encore en France. Les 75 %, c’est la goutte d’eau (…) Ce qui est grave c’est de ne jamais prendre de mesure positive. Le système politique basé sur l’assistance n’arrive pas à être réformé alors que la France est un pays qui a tout pour fonctionner : la compétitivité, les richesses, les industries, le tourisme”.

“Je ne vois pas comment on peut sortir du gouffre actuel. Je ne suis pas certain que le gouvernement ni même François Hollande tiennent jusqu’en 2017″,

la prochaine échéance présidentielle, poursuit le champion, aujourd’hui ambassadeur pour Renault et consultant pour la télévision Canal+, moyennant des “revenus minimes”. Le pilote se déplace aujourd’hui en scooter à Genève et il a une Renault et une vieille Mustang. “Je n’apprécie pas du tout les voitures de sport et je n’aime pas rouler vite. Je privilégie, dit-il, la sécurité et les voitures confortables avec un grand coffre qui peut contenir un sac de golf ou un vélo.”

lepoint.fr

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS - dans Loisirs - Sport