Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : PRESSE INTERNATIONALE
  • PRESSE INTERNATIONALE
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

16 novembre 2016 19:20

Réveillés il y a un an par l’assaut du Raid sur un appartement de Seine-Seine-Saint-Denis où s’étaient cachés deux jihadistes du 13 novembre, les anciens habitants de cet immeuble dévasté veulent à leur tour être reconnus comme victimes du terrorisme pour bénéficier d’un meilleur suivi psychologique.

L’immeuble, déjà vétuste et fragilisé notamment par l’explosion d’une ceinture explosive, est déclaré inhabitable. Selon le recensement de la préfecture, 88 personnes, dont 24 enfants, ne peuvent regagner leur logement. Libération avait rencontré Chafia Atek et ses trois enfants ( Photo Albert Facelly pour Libération) qui n’ont toujours pas de logement pérenne.

Pour l’heure, les autorités considèrent les ex habitants de l’immeuble comme des «victimes d’une intervention policière en responsabilité sans faute de l’État».

Libération

via http://www.fdesouche.com/790063-traumatises-par-lassaut-de-saint-denis-ils-veulent-etre-reconnus-comme-victimes-du-terrorisme

Partager cet article

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS