Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : PRESSE INTERNATIONALE
  • PRESSE INTERNATIONALE
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

15 décembre 2016 01:02

Un agriculteur au Sommet de l'Elevage à Cournon-d'Auvergne, en octobre 2016 Frappé par une crise de la production et une chute des prix dans divers secteurs, comme le lait et la viande, le monde agricole français s'apprête à enregistrer une année noire.

D'après les calculs de l'Insee, le revenu net agricole par actif devrait chuter de 15,9% en 2016, par rapport à l'année précédente. Un repli s'expliquant à la fois par la chute de la production des produits agricoles et par la baisse de leurs prix, liés à de multiples crises. Ainsi, le lait, la viande ou encore le blé ont connu une année tourmentée.

Durant l'été, les producteurs de lait ont manifesté à plusieurs reprises pour faire entendre leur colère à l'égard des groupes industriels (en particulier Lactalis), qu'ils accusaient de maintenir une pression à la baisse sur le prix du litre. L'élevage de bovins a, lui aussi, connu une année difficile : alors que le marché de la viande a plongé, la situation sociale des agriculteurs s'est faite plus difficile que jamais, poussant le gouvernement à leur accorder une aide d'urgence.

Quant aux céréales, l'Insee estime à 24% la baisse de leur production pour l'année 2016, en raison notamment d'intempéries ayant compromis les récoltes. La production de vin, enfin, a elle décliné de 9%.

L'Insee note, néanmoins, que les agriculteurs ont pu se réjouir en 2016 du recul des charges d'exploitation, qui ont diminué pour la troisième année consécutive. Pour autant, explique l'institut de statistique : «Ce fléchissement ne compense pas celui de la valeur de la production. Par conséquent, la valeur ajoutée de la branche agricole régresse fortement.»

 

source

Partager cet article

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS