Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : PRESSE INTERNATIONALE
  • PRESSE INTERNATIONALE
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

22 janvier 2017 19:28

Les protestations anti-Trump à Seattle, Washington, Etats-Unis, le 20 janvier 2017

Le président américain, Donald Trump, a critiqué sur sa page Twitter les manifestations de masse qui se sont déroulées aux États-Unis samedi, le lendemain de son investiture.

« J'ai regardé les protestations hier, mais je pensais que nous venions d'avoir une élection ! Pourquoi ces gens n'ont-ils pas voté ? », a écrit M. Trump sur sa page Twitter.

Il a également déclaré que « les célébrités ont empiré des choses », pointant les discours de certains militants américains connus, des acteurs et des chanteurs durant les manifestations.

Dans le même temps, le nouveau résident de la Maison Blanche a souligné qu'il respectait le droit des Américains à manifester pacifiquement.

« Les protestations pacifiques sont l'un des principes de base de notre démocratie. Même si je ne suis pas toujours d'accord, je reconnais le droit des gens à exprimer leur point de vue », a exhorté M. Trump.

À Washington, des dizaines de célébrités ont fait des discours, tels que les chanteuses Madonna, Cher, Alicia Keys, Katy Perry, le réalisateur Michael Moore, les acteurs Julia Roberts, Scarlett Johansson, Emma Watson, Amy Schumer, Jake Gyllenhaal et d'autres.

 

Selon certaines estimations, au moins 230 personnes ont été interpellées suite aux actions de protestation contre Donald Trump survenues de façon disparate aux États-Unis. Selon la loi américaine, les interpelés pourraient maintenant faire face à une peine maximale de 10 ans d'emprisonnement et d'une amende d'un montant maximal de 250 000 dollars pour leur participation à des violences en réunion.

source

Partager cet article

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS