Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : PRESSE INTERNATIONALE
  • PRESSE INTERNATIONALE
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

24 janvier 2017 20:23

Une guerre psychologique est en cours contre la Russie

Ces derniers temps, la russophobie a le vent en poupe dans les médias européens. Cette tendance est devenue le sujet de nombreux gags pour les Internautes. Ce fait prend actuellement une dimension plus sérieuse car une véritable lutte d’influence psychologique sur la conscience du peuple russe est en cours.

Cette tentative de falsification historique provenant des pays d'Europe a été commentée par le général-lieutenant Sergueï Tchvarkov, directeur adjoint de l'Académie militaire de l'état-major général des forces armées de la Fédération de Russie.

« Les événements de ces derniers temps prouvent que la Russie ainsi que sa population sont devenues la cible d'une guerre psychologique et informationnelle ouverte de la part des pays occidentaux.
Une partie intégrante de cette guerre constitue à exercer une influence sur la conscience historique du peuple russe et sa mémoire historique y compris en recourant à des moyens de falsification », a déclaré M. Tchvarkov lors d'une conférence dans le musée central de la Grande Guerre patriotique ayant lieu au Mont Poklonnaïa.

Selon M. Tchvarkov, des pays occidentaux mènent une politique coordonnée visant à discréditer la Russie en tant qu'héritière de l'URSS afin d'abaisser la Russie sur la scène internationale. En outre, un autre objectif consisterait à former au sein de la conscience nationale des préjugés axés sur le rejet des valeurs historiques nationales.

Il cite un autre exemple en se référant à une résolution du Parlement européen datant d'avril 2010 qui assimile le fascisme avec le communisme et demande à la Russie de dialoguer avec les « pays démocratiques » d'Europe de l'Est au sujet des problèmes historiques.

« Cette activité vise à légitimer la politique européenne d'endiguement de la Russie et anéantir toutes sortes de prétentions et d'exigences non seulement d'ordre moral mais aussi matériel soi-disant pour compenser des dommages causés par l'URSS dont elle est héritière », a conclu M. Tchvarkov.

source

Partager cet article

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS