Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : PRESSE INTERNATIONALE
  • PRESSE INTERNATIONALE
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

25 février 2017 17:11

Bombes incendiaires, mortier et lacrymogène : la manifestation anti-FN de Nantes dégénère (IMAGES)

A la veille d'un meeting de Marine Le Pen à Nantes, des centaines de manifestants se sont rassemblés à Nantes, à l'appel de partis, de syndicats et de collectifs de gauche afin de manifester leur hostilité aux idées du Front national.

Le 26 février, la candidate à l'élection présidentielle Marine Le Pen tient un discours au Zénith de Nantes. Ses opposants ont à nouveau prévu des actions.

Quelques centaines de manifestants se sont rassemblés le 25 février dans le centre de Nantes, afin de défiler contre le Front national, à l'appel d'associations de gauche et d'extrême gauche.

Vers 16h, le rassemblement a commencé à dégénérer en affrontement entre manifestants et forces de l'ordre. Un cocktail molotov et des pavés ont été envoyés sur la police, qui a également essuyé de nombreux tirs de mortiers et de bombes incendiaires. La police a répliqué en envoyant des grenades lacrymogène.

Après une période d’accalmie, des manifestants cagoulés ont recommencé à lancer des dizaines de projectiles sur les policiers, près du château de Nantes. Ceux-ci ont riposté par des jets de grenades désencerclantes, dont un éclat a touché le reporter de RT France au bras.

Vers 17h, la police a sommé les manifestants, qui avaient incendié des buissons, de se disperser, avant d'envoyer de nouvelles grenades lacrymogène.

Voyant la tournure prise par les événements et alors que plusieurs vitrines ont été brisées, des commerçants se sont hâtés de fermer leurs volets.

source

Partager cet article

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS