Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : PRESSE INTERNATIONALE
  • PRESSE INTERNATIONALE
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

27 février 2017 03:33

Hanotin, directeur de campagne de Hamon

Comment faire parler de soi en bien dans les cités de France ? Comment attirer le vote arabe et antisémite ? En copiant les méthodes des théocraties islamiques: faire parler de soi en attaquant l’Etat juif.

Quelque 154 députés et sénateurs français – dont l’écrasante majorité est de gauche et de gauche extrême, demandent à François Hollande la reconnaissance de l’Etat de Palestine.

Ah, c’est sur… C’est utile à 3 mois des élections ! Comme si Hollande pouvait faire quelque chose dans ce dossier…

« La France doit marquer sa volonté de sortir de l’impasse sur ce conflit en réaffirmant solennellement, au nom du droit inaliénable à l’autodétermination, que le peuple palestinien est fondé à se doter d’un État. Il en va du respect du droit international comme de la sécurité d’Israël », écrivent ces parlementaires au chef de l’État.

« Monsieur le président, montrez-vous à la hauteur de l’enjeu et ne manquez pas ce rendez-vous avec l’Histoire, en reconnaissant dès à présent l’Etat de Palestine », demandent-ils.

Ils sont beaux ces gogos… Ils font le boulot de Hamon ! D’ailleurs, c’est Hamon qui déclarait en 2015: « reconnaissons la Palestine pour récupérer l’électorat des banlieues et des quartiers… »

Cette lettre a été co-signée par Gilbert Roger, député PS président du groupe d’amitié France-Palestine, les communistes Marie-George Buffet et Pierre Laurent, les sénatrices écologistes Aline Archimbaud et Esther Benbassa, les socialistes Marie-Noëlle Lienemann, Mathieu Hanotin, codirecteur de la campagne de Benoît Hamon, Catherine Tasca ou les LR Jean-Luc Reitzer et Michel Voisin.

Par Antoine Chatrier – JSSNews

Partager cet article

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS