Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

30 septembre 2017 12:13

Fauché. L'ancien candidat à la présidentielle est revenu avec humour sur sa situation personnelle après la campagne, vendredi 29 septembre, sur RMC.

Jean Lassalle, le truculent candidat à la dernière élection présidentielle, a gratifié les auditeurs de Jean-Jacques Bourdin, sur RMC, vendredi 29 septembre, d'une de ses illustres sorties en évoquant sa situation financière après le scrutin.

Et visiblement, si sa candidature - plutôt réussie - reste dans les mémoires, l'après-campagne a été plus compliquée à gérer. "J'ai fait une campagne à plus de 230 000 euros, malgré moi", a-t-il déclaré en préambule.

Belle-maman grince les dents

Et de poursuivre, devant un Jean-Jacques Bourdin hilare : "Le Crédit Agricole a retiré un petit peu la carte de crédit et le chéquier, ce qui fait que ma femme n'a pas beaucoup apprécié. (...) C'était belle-maman qui devait payer les courses et ça alors, ça ne fait pas bien à 62 ans quand même", a-t-il plaisanté. Jean Lassalle, qui a obtenu 1,21 % des voix, a dépensé en tout et pour tout 257 289 euros pour sa campagne.

Pour rappel, et en guise de comparaison, Benoît Hamon (PS) lui, a recueilli 6,36 % des voix après avoir dépensé plus 15 millions d'euros, soit près de 60 fois plus que le député des Pyrénées-Atlantiques pour à peine 5 points supplémentaires dans les suffrages.

SOURCE

Partager cet article

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS