Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

 Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2018

Flag Counter

 

 

 

 

 

27 septembre 2017 18:45

Études supérieures. Le système d'admissions post-bac va laisser 3 700 élèves sans solution pour l'année scolaire 2017/2018.

La répartition des bacheliers dans le supérieur est de plus en plus problématique. Selon des chiffres diffusés mercredi matin par Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche, 3 729 élèves se retrouvent sans affectation pour l'année à venir. un chiffre en nette hausse par rapport à 2016 : 2 517 bacheliers étaient restés sur le carreau.

Tirage au sort dans certaines filières

“Nous avons poussé les murs au maximum. Il reste presque 100 000 places dans l'enseignement supérieur, mais ça ne correspond pas aux souhaits des candidats”, explique Frédérique Vidal sur Radio Classique. De fait, alors que certaines filières peine à attirer les candidats, d'autres, notamment la psychologie, la médecine ou le sport, n'ont pas assez de place pour répondre aux demandes. A tel point que, pour 92 licences sur l'ensemble de la France, il a fallu procéder à un tirage au sort pour choisir qui aurait le droit d'étudier.

 

Pour les recalés, les options ne sont pas nombreuses : trouver un petit boulot et retenter sa chance l'année prochaine, se réorienter vers une formation que l'on n'a pas choisir, ou opter pour des études dans le privé, souvent beaucoup plus coûteuses. Pour éviter que cela ne se reproduise, une concertation a d'ores et déjà été engagée avec les syndicats étudiants. Ses résultats sont attendus fin octobre.

 

source

Partager cet article

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS