Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

 Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2018

Flag Counter

 

 

 

 

 

27 septembre 2017 12:19

La résolution 2379 du Conseil de sécurité de l’ONU ouvre, enfin, un processus d’enquête sur le génocide – expressis verbis… – contre les chrétiens au Moyen-Orient.

C’est une décision attendue et positive. ADF International (Alliance Defending Freedom), à l’origine de cette initiative, a rendu public son communiqué du 21 septembre en traitant. En voici le texte.

Communiqué.

Le 21 septembre, le Conseil de Sécurité des Nations Unies a adopté à l’unanimité une résolution soutenant l’Irak dans les actions engagées contre les membres de l’État Islamique / Daesh pour les crimes commis contre les minorités religieuses de la région.

L’organisation terroriste a perpétré des actes de génocide contre les chrétiens, les Yazidis et d’autres minorités religieuses. ADF International a plaide depuis longtemps pour la poursuite des coupables. Dans son livre Never Again(Jamais plus), l’organisation de défense des droits de l’Homme a fourni des preuves sur les crimes de l’État Islamique en référence à la Convention pour la Prévention et la Répression du Crime de Génocide, démontrant, sans aucun doute, que les atrocités commises constituent un génocide.

« Personne ne devrait être persécuté à cause de sa foi », a dit Kelsey Zorzi, Conseiller de ADF International basé in New York et Président du Comité des ONG aux Nations Unies pour la liberté Religieuse et de Croyance. « C’est incroyablement encourageant de voir le Conseil de Sécurité faire un tel pas pour faire rendre justice aux victimes innombrables et à leurs familles.

Nous espérons que l’adoption de cette résolution rappellera aux chrétiens du Moyen Orient qu’ils n’ont pas été oubliés, qu’il y a de l’espoir, que nous continuerons à lutter pour eux et que la recherche des responsabilités est en cours. »

La résolution de l’ONU est de créer une Commission d’Enquête, dirigée par un Conseiller Spécial. Cette Commission travaillera avec le gouvernement Irakien pour rassembler, préserver et conserver les preuves des crimes commis par l’État Islamique en Irak.

La création de cette commission est essentielle pour assurer que les terroristes seront poursuivis pour génocide et autres crimes commis contre les chrétiens, les Yazidis et d’autres minorités religieuses. Pour la première fois, le Conseil de Sécurité ne s’est pas prudemment refusé à utiliser le terme génocide.

source

Partager cet article

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS