Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

4 novembre 2017 6 04 /11 /novembre /2017 14:26

Le plan de Donald Trump est simple.
Au niveau de l’impôt sur les sociétés, le taux passerait de 35 % actuellement à 20 %.

Une baisse énorme qui est cependant moins importante que celle que Donald Trump désirait dans un premier temps.

En effet, le locataire de la Maison blanche souhaitait plutôt un impôt de seulement 15 %.

Pour les particuliers, les impôts vont également significativement baisser si le Congrès valide le projet de Donald Trump. Premièrement, les sept niveaux d’imposition seront condensés en trois niveaux (12 %, 25 % et 35 %). Aujourd’hui, le plus bas niveau d’imposition est 10 % et le plus élevé 39,6 %.

L’idée principale de cette réforme est de simplifier et réduire les impôts des classes moyennes, notamment en doublant la déduction standard de 6 000 à 12 000 $.

Si des critiques se sont faites entendre sur le financement de cette mesure, les Républicains se sont montrés confiants dans le fait que ces mesures augmenteraient la croissance américaine de manière significative. Gary Coh, conseiller économique de Donald Trump, a ainsi déclaré que le financement de la réforme était basée sur l’hypothèse d’une croissance portée à 3 % du PIB. Selon lui, cette estimation est même basse et la croissance pourrait bien dépasser ces 3 % nécessaires au financement de la réforme.

En France, frilosité macroniste et utopie mélenchoniste

En France, l’impôt sur les sociétés devrait passer de 33,3 % à 25 % d’ici 2022 selon Edouard Philippe. Mais le calendrier reste très flou et les compensations paraissent complexes à trouver.
Pire, pour compenser une grave erreur de l’Etat, une surtaxe de 10 milliards d’euros va bientôt être imposée aux très grands groupes (1 milliards d’euros de CA minimum).

Le projet de réforme fiscale d’Emmanuel Macron est quant à lui plutôt équilibré mais les retraités sont durement touchés. Et la réforme se la joue finalement petit bras face à celle de Donald Trump

Pire, du côté de l’opposition mélenchoniste la présentation d’un contre-projet grotesque fait craindre le pire sur l’état d’esprit des Français, rongés par le socialisme militant. Ainsi, Jean-Luc Mélenchon et sa clique proposent de taxer à 90 % les particuliers dont les revenus dépassent 400 000 € par an.

Un programme absurde qui ferait simplement fuir les millionnaires qui restent encore en France. Rappelons à cet égard que 12 000 millionnaires ont quitté la France en 2016.

Crédit photos : DR
Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

 

Partager cet article

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS