Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

23 novembre 2017 16:04

L'aide médicale de l'État (AME) est un dispositif permettant aux étrangers en situation irrégulière de bénéficier d'un accès aux soins. A sa création en 2000, 74 900 clandestins étaient concernés pour une dépense de 190 millions d'euros.

En 2018, les contribuables débourseront près de 900 millions pour plus de 300 000 bénéficiaires.

Les crédits de l’AME pour 2017 s’élevaient à 772 millions d’euros pour 306 000 bénéficiaires. Soit une augmentation de 14,25 % entre 2017 et 2018.

Non seulement ces personnes sont présentes illégalement sur le territoire français, mais elles ne cotisent pas pour les soins qu’elles reçoivent.

Le panier de soins moyen d’un bénéficiaire de l’AME est de 3 320 euros en 2016¹, contre 3 000 euros pour les autres assurés, qui, eux, cotisent et à qui l’État demande de se serrer la ceinture !

Le simple devoir d’humanité exige, bien sûr, de soigner toute personne malade. Mais l’aide médicale d’État accordée aux immigrés en situation irrégulière échappe aujourd’hui à tout contrôle.

Créée pour venir en aide aux cas d’urgence, et permettre aux clandestins en grande détresse d’être pris en charge en cas de problèmes graves de santé (hospitalisation d’urgence, femmes enceintes…), elle a depuis quelques années été détournée de son objectif, et contribue désormais :

  • à encourager l’immigration illégale,
  • à l’essor de réseaux mafieux et de trafics de médicaments,
  • à la dérive des comptes publics…

Depuis sa création, en 2000, sous le gouvernement de Lionel Jospin, le coût de l’AME a été multiplié par 5.

L’aide médicale d’État est accordée sous conditions de ressources (8 723 euros pour une personne seule en métropole, 9 709 euros dans les DOM et 18 318 euros pour 4 personnes / 20 338 euros dans les DOM). L’AME est accordée pour an, renouvelable. Le bénéficiaire doit résider en France de manière ininterrompue depuis plus de 3 mois. Cette règle ne s’applique pas aux enfants mineurs.

Voici le document de « demande d’admission » que tout immigré clandestin doit remplir pour bénéficier de l’AME et intégrer notre système de santé. Il s’agit du formulaire administratif Cerfa N° 50741#05 de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie.

(1) Source : Commission des finances du Sénat, projet de loi de finances pour 2017 – Mission « Santé »

source

Partager cet article

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS