Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

6 novembre 2017 19:11

Face aux menaces terroristes dont elle fait l'objet, la Russie se prépare à mettre en place des mesures de sécurité exceptionnelles pour la Coupe du monde football qu'elle accueillera en 2018.

A sept mois du début de la compétition de football la plus prestigieuse, qui se déroulera du 14 juin au 15 juillet 2018, la Russie a renforcé ses mesures de sécurité dans les grandes villes. Ces dernières sont sont déjà visibles et sont bien acceptées par la population.

Dans le métro de Moscou, des portiques de sécurité ont été installés dans toutes les stations et les sacs sont régulièrement scannés. A Saint-Pétersbourg, la police a commencé la semaine dernière à déployer des chiens renifleurs d'explosifs dans le métro.

Ces derniers jours, des appels à commettre des attentats durant le Mondial ont été publiés sur les organes de propagande de Daesh et par des groupes de sympathisants de l'organisation sur les réseaux sociaux, notamment visant des stars du football.

Si les autorités russes restent discrètes sur le dispositif mis en place pour sécuriser le Mondial, le vice-Premier ministre chargé des Sports, Vitali Moutko, a déjà annoncé qu'au moins 30 milliards de roubles (445 millions d'euros) seraient dépensés par la Russie dans le domaine.

En mai 2017, Vladimir Poutine a en outre signé un décret «sur les mesures de sécurité renforcée pendant la Coupe des Confédérations et la Coupe du monde», en vigueur en juin 2017 et qui le sera à nouveau du 25 mai au 25 juillet 2018. 

Dès 2016, la Russie a mis en place un «groupe de travail» international chargé de plancher sur la sécurité pendant la Coupe du Monde qu'ont rejoint, selon le FSB, les services de sécurité de 32 pays, en dépit des tensions diplomatiques entre l'Occident et la Russie.

source

Partager cet article

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS