Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

30 décembre 2017 13:40

Pour le Nouvel An, Berlin met en place pour la 1ère fois un refuge pour les femmes se sentant en danger, harcelées ou agressées sexuellement.

Cette mesure intervient 2 ans après la vague d’agressions sexuelles de Cologne. Frank-Christian Hansel (AfD) dénonce l’immigration massive.
– RT France, 30 décembre 2017, 12h11
Pour la première fois, les organisateurs des célébrations du Nouvel An à Berlin (Allemagne) vont mettre en place un espace pour les femmes victimes d’agression ou de harcèlement sexuels.

C’est une première pour les fêtes du Nouvel An en Allemagne. Une « zone de sécurité » pour les femmes sera mise en place lors des festivités du Nouvel An, près de la porte de Brandebourg à Berlin (Allemagne), rapporte la BBC (lien en anglais) vendredi 29 décembre.

Les femmes se sentant en danger, harcelées ou agressées sexuellement lors de cette soirée, pourront se rendre dans cet espace dirigé par la Croix-Rouge allemande, Ebertstrasse.

La police berlinoise conseille également aux femmes se rendant à ces festivités de demander de l’aide dès qu’elles pourraient se sentir menacées au cours de la soirée.

L’impact de Cologne

Cette mesure intervient deux ans après que plusieurs centaines de femmes ont subi des vols et des agressions sexuelles lors des célébrations du Nouvel An à Cologne (Allemagne), la nuit du 31 décembre 2015. Au total, 1 088 plaintes avaient été enregistrées par la police allemande, dont 470 pour agressions sexuelles.

Cette vague d’agressions avait suscité une vive émotion outre-Rhin, « plus d’un millier de personnes » ayant été impliquées dans ces actes, selon le ministère allemand de la Justice. En tout, 73 personnes, la plupart arrivées en Allemagne en 2015, avaient été mises en examen.

FranceTV Info

 

Partager cet article

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS