Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

8 décembre 2017 5 08 /12 /décembre /2017 11:42

-La Banque des règlements internationaux fait part de possibles « turbulences à long terme » dans l’économie mondiale.
-La « banque centrale des banques centrales » affirme que les investisseurs ignorent les valeurs excessives des actifs à cause de la bonne situation économique mondiale actuelle.
-Ces avertissements se font l’écho de ceux émis par la Banque d’Angleterre et le gestionnaire de fonds star Neil Woodford.

Le système financier mondial actuel montre d’inquiétantes similitudes avec les années qui ont précédé la crise financière mondiale de 2008, et les banques centrales doivent agir pour empêcher de graves dommages, selon la Banque des règlements internationaux.

La BRI — souvent appelée la « banque centrale des banques centrales » — fait part de ses inquiétudes quant à des « turbulences à long terme » dans son rapport trimestriel et déclare être inquiète face à la potentielle surchauffe des marchés financiers mondiaux.

Elle alerte aussi sur la dette des consommateurs, qui atteint un niveau malsain dans de nombreux pays autour du monde.

« Les points faibles qui sont apparus autour du monde pendant la période anormalement longue où les taux d’intérêts étaient anormalement bas n’ont pas disparu » indique le chef de la BRI Claudio Borio.

« Les niveaux de dette demeurent élevés, tant en monnaie locale qu’en devises. Il en
va de même pour les valorisations élevées, soutenues par la faiblesse des rendements des
obligations d’État — à l’aune desquels se mesurent les prix de tous les actifs. »

« De surcroît, plus la prise de risque se prolonge, plus les expositions sous-jacentes des bilans pourraient augmenter. Au calme, à court terme, pourraient succéder des turbulences à long terme », indique Claudio Borio.
(…)

Business Insider

via http://www.fdesouche.com/917887-mise-garde-contre-signaux-rappellent-krach-de-2008-bri-banque-centrale-banques-centrales

Partager cet article

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS