Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

17 janvier 2018 15:05

Le médecin de la Maison Blanche, Ronny Jackson, a annoncé mardi 16 janvier que Donald Trump avait obtenu vendredi le score maximal de 30/30 au test cognitif de Montréal (le Montreal Cognitive Assessment, ou MoCA). « Il n’y a absolument aucun signe d’un quelconque problème cognitif », a ajouté le médecin du président.

Le dirigeant a, selon le docteur Jackson, demandé lui-même à passer ce test, afin de faire taireles rumeurs persistantes concernant sa santé mentale. Il est le premier président des Etats-Unis à passer ce test.

Le MoCA est un test destiné à évaluer les fonctions cognitives et à détecter des dysfonctionnements cognitifs, en particulier quand il paraît s’agir de troubles légers. Toute inquiétude peut être levée au-delà de 26/30. Il a été conçu par le docteur Ziad Nasreddine, publié en 2005, et est un des plus utilisés dans le monde pour ce genre d’évaluations.
 

Le médecin de la Maison Blanche, Ronny Jackson, a annoncé mardi 16 janvier que Donald Trump avait obtenu vendredi le score maximal de 30/30 au test cognitif de Montréal (le Montreal Cognitive Assessment, ou MoCA).

– i24 News, 17 janvier 2018, 12h44

Tenter de faire taire les critiques

Si ses détracteurs lui reprochent un vocabulaire limité, le président états-unien a réussi haut la main l’épreuve du langage, selon le médecin. Il n’a ainsi eu aucun problème pour énumérer en une minute le maximum de mots débutant par la même lettre par exemple. Parmi les autres exemples de questions : « Dites-moi en quoi une montre et une règle se ressemblent », un train et une bicyclette. Enfin, Donald Trump devait donner le jour, le mois et l’année, de même que l’endroit et la ville où il se trouvait.

Les interrogations sur les capacités mentales de l’hôte de la Maison Blanche ont été relancées par le livre polémique du journaliste Michael Wolff qui dresse un portrait au vitriol de l’ancien magnat de l’immobilier, assurant que son entourage doute de sa faculté à gouverner.


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2018/01/17/donald-trump-a-passe-un-test-cognitif-dementant-les-rumeurs-sur-sa-sante-mentale_5242822_3222.html#OsD5l8LZttAPAziR.99

Partager cet article

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS