Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

17 janvier 2018 3 17 /01 /janvier /2018 22:21
Voilà la nouvelle mesure d’écologie punitive sur laquelle le gouvernement est en train de plancher :


Vous n’avez pas les moyens, pas la possibilité, ou tout simplement pas l’envie de faire changer l’ensemble de vos fenêtres, ou d’isoler votre toiture ? 
Dorénavant, avec le « bonus malus écologique », il faudra payer pour avoir le « droit » d’être mal chauffé !
Le principe de cette mesure : augmenter la taxe foncière des logements pas assez isolés et trop énergivores au goût du gouvernement, selon sa catégorie de « performance énergétique ».
Oui, vous avez bien lu : l’idée est bien de faire payer… les ménages modestes, ou tout simplement tous ceux qui n’ont pas les moyens ou la possibilité de dépenser, au moment où le gouvernement l’aura décidé, des milliers, voire des dizaines de milliers d’euros, pour rénover leur maison ou leur appartement.
Des millions de gens devront donc, en plus d’avoir froid… payer une taxe supplémentaire !
On marche sur la tête.
Pour l’instant, le montant de cette surtaxe n’est pas encore connu, mais, sachant que les collectivités locales n’auront bientôt quasiment plus que la taxe foncière comme source de financement direct, le pire est à craindre.
Et la sanction ne s’arrête pas là. 
Lorsque vous voudrez vendre votre logement, là encore, le gouvernement vous obligera à faire les travaux qu’il aura jugés bons pour vous, ou alors il faudra payer des frais de notaire plus élevés.
Ça devient dément ! 
Jusqu’où iront-ils dans la spoliation des propriétaires ?
D’autant que si le « malus » est bien connu, le « bonus » se résume, pour l’instant, à une légère amélioration des aides à la rénovation…
Pour l’instant, le projet est encore en phase d’étude au ministère de la Transition écologique. 
Alors, c’est le moment ou jamais de nous mobiliser et de rassembler des dizaines de milliers de Français pour faire barrage, ensemble, à cette mesure scandaleuse !

Pour cela, signez-vite, s’il vous plaît, la pétition « Non au bonus-malus écologique pour les propriétaires » et, après avoir signé, transférez cet e-mail à vos connaissances, pour qu’eux aussi rejoignent la bataille !

Je vous remercie par avance,

Philippe

petition/non-au-bonus-malus-ecologique-pour-les-proprietaires/

source

Partager cet article

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS