Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

4 janvier 2018 22:44

La service national promis par Emmanuel Macron pourrait prendre la forme d’un «parcours citoyen» d’une semaine par an au collège et au lycée. Ce système aurait l’avantage d’être bien moins coûteux pour l’État, d’autant plus qu’il existe déjà en partie dans les programmes de l’éducation nationale. Tous les élèves âgés de 10 à 16 ans seraient concernés.

 

La vraie nouveauté ce serait surtout la semaine d’immersion pour favoriser le vivre-ensemble. Il s’agirait de trouver chaque année des centaines de milliers de places de stages pour des jeunes de 15 ans dans des associations caritatives. Et par contrecoup de supprimer probablement une semaine de cours .

Sans grande surprise, lorsque cette promesse du rétablissement d’un service militaire avait été lancée par Emmanuel Macron mais aussi par Jean-Luc Mélenchon qui, lui, évoquait carrément une durée d’un an, des responsables militaires étaient montés au créneau, fustigeant un projet au coût «faramineux». Emmanuel Macron avait chiffré son idée à 15-20 milliards d’euros pour les infrastructures et à 2 ou 3 milliards d’euros de fonctionnement.

Contrairement au service militaire, ce parcours ne s’adresserait pas aux jeunes de 18 ans, mais à tous les élèves âgés de 10 à 16 ans. Il se déroulerait en trois étapes, dans les établissements, selon FranceTV Info et serait encadré par des enseignants et des volontaires du service civique.

Première étape: chaque année au collège, une semaine serait consacrée à la défense et à la sécurité, mais aussi aux gestes qui sauvent, aux droits et devoirs, ou à la mémoire.

La deuxième étape de ce parcours arriverait en classe de seconde avec une semaine d’immersion pour favoriser la mixité sociale et les valeurs fraternelles. Un dispositif semblable aux stages de troisième, mais dans des associations qui viennent en aide aux personnes âgées ou aux sans-abri, par exemple. La délivrance d’un passeport citoyen en fin de seconde pourrait permettre à chaque jeune de prolonger son engagement après ses 16 ans s’il le souhaite. […]

Le Figaro

via http://www.fdesouche.com/931271-vivre-ensemble-mixite-sociale-service-militaire-promis-macron-remplace-parcours-citoyen

 

Partager cet article

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS