Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

1 janvier 2020 21:17

La réforme pourrait entraîner, en moyenne, une augmentation de 13 à 15% des assurances santé pour certains souscripteurs.

C’est la grande nouveauté de ce début d’année 2020 dans le domaine de la santé. La réforme du « 100% santé » prévoit la mise en place du « reste à charge zéro » pour tous les contrats « responsables ». Ils représentent 95% du marché des complémentaires santé. Ainsi, de nombreux assurés qui choisiront une monture de lunettes, des prothèses dentaires ou des prothèses auditives n’auront rien à avancer.

La réforme ne concerne pas les assurés qui optent pour des prestations plus élevées. Ces derniers continueront d’être remboursés en fonction des garanties prévues par leur mutuelle, détaille Le Figaro. « Au total, cinq millions de personnes, soit 10 à 15% des assurés devraient réellement tirer profit du ‘100% santé’, qui améliore le niveau de couverture de leur contrat », détaille au quotidien Cyrille Chartier-Kastler, fondateur du cabinet d’études Facts & Figures.

La donne a changé

Le coût de la réforme sera, en partie, compensé par la baisse des plafonds de remboursement des montures de lunettes. Il passera de 150 à 100 euros. Mais cela ne devrait pas suffire aux complémentaires, qui devraient répercuter cette hausse sur les cotisations.

A LIRE >>> Frais dentaires, lunettes… Ce qu’il faut savoir sur le reste à charge zéro en vigueur au 1er janvier

Si, sous pression du gouvernement, elles s’étaient engagées à ne pas répercuter leurs hausses de coûts dans les tarifs de janvier, la donne a changé, analyse Le Figaro.

+10% pour les entrées de gamme

Depuis avril dernier, des complémentaires facturent en effet des prix plus élevés aux nouveaux assurés ou lors de renouvellement de contrats. En moyenne, au 1er janvier 2020, les cotisations des assurances-santé d’entrée de gamme auront augmenté de 10%, selon Facts & Figures.

Pour les clients des contrats milieu de gamme, l’augmentation est de 5% et de 2% pour les assurances haut de gamme.

Inflation et vieillissement

Une augmentation à laquelle vont s’ajouter les 3% supplémentaires prévuspour tenir compte de la hausse de la consommation de soins et bien médicaux, rappelle France Soir.

Les assurés devraient ainsi payer bien plus cher leurs complémentaires santé en cette nouvelle année. Sans compter l’inflation annuelle liée au vieillissement comprise entre 0,5 et 3% selon l’âge. Selon une estimation de Facts & Figures, certains assurés vont voir le prix de leur complémentaire flamber de 13 à 15%.

source

Partager cet article

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS