Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

29 avril 2020 20:06

Un sondage pointe du doigt les doutes des Français concernant la reprise des classes dès le 11 mai. Ils sont 76% à juger qu’il est trop tôt et préféreraient attendre jusqu’en septembre. 

Au lendemain du discours du Premier ministre sur le déconfinement le 11 mai, un sondage exclusif Yougov pour le Huffington Post, met déjà en doute la mesure prise sur le retour des enfants à l’école. En effet, il révèle que 76% des personnes interrogées préfèrent que la reprise scolaire se tienne en septembre, et non à partir du 11 mai pour les écoles maternelles et primaires.

C’est d’ailleurs ce que préconise le conseil scientifique, peut-on lire dans l’article du Huffington Post. Ce chiffre contredit les annonces d’Édouard Philippe qui estimait mardi 28 avril que la poursuite du confinement entrainerait des « conséquences gravissimes ». 

Plus de la majorité est inquiète par le déconfinement

Même pour les sympathisants de LREM, le chiffre est largement majoritaire avec 53% de personnes contre la reprise scolaire dès le 11 mai. Lorsque les femmes sont interrogées, il grimpe jusqu’à 79%. Les habitants du Nord-Ouest, l’une des régions les moins touchées par l’épidémie de coronavirus, sont plus que majoritaires, de 80%, à vouloir reporter la rentrée à septembre.

Concernant le déconfinement général le 11 mai prochain, les Français sont mitigés selon les colonnes du Huffington Post : 44% approuvent cette date pour entamer un déconfinement progressif mais 40% n'est toutefois pas d’accord.

Un chiffre crispant est révélé par ce sondage. Parmi les personnes interrogées, ils sont 59% à être inquiets par le déconfinement le 11 mai. Ce chiffre atteint 64% d’inquiétude pour les plus de 55 ans. Seuls 33% l’envisagent comme un soulagement, 40% de Franciliens. 

En Italie, l’un des pays les plus durement touchés par l’épidémie de coronavirus, tout comme la France, les écoles vont rester fermées encore quelque temps. Son gouvernement a décidé que les établissements scolaires n’ouvriront qu’à partir de septembre. Un choix raisonnable quand certains craignent une deuxième vague épidémique ?

 

source

 

Partager cet article

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS - dans Déconfinement