Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

4 novembre 2020 00:21

La ministre hongroise de la justice a cherché à détourner l’attention du conflit qui oppose son pays à Bruxelles à propos des violations de l’État de droit en évoquant les récentes attaques islamistes en France et en exhortant l’UE à se concentrer sur le terrorisme.

Dans une interview au Financial Times, Judit Varga a déclaré que l’Europe devait “se réveiller de son hypocrisie et commencer à parler des vrais problèmes : les attentats terroristes en Europe occidentale, les meurtres, l’antisémitisme”.

La Hongrie est de plus en plus critiquée par Bruxelles pour l’autoritarisme croissant du Premier ministre Viktor Orban, qui, pendant une décennie au pouvoir, a consolidé son emprise sur les institutions et réécrit la constitution pour répondre à ses besoins.

Cette semaine, l’UE discutera de plans visant à réduire les paiements budgétaires aux États membres qui enfreignent les lois et les valeurs de l’UE, une initiative à laquelle Budapest s’est violemment opposée, insistant sur le fait que la Hongrie ne devrait pas répondre à la Commission européenne, qui, selon Mme Varga, n’a “pas de visage”, mais aux autres dirigeants de l’UE.

Elle a déclaré qu’il n’était pas juste que les dirigeants européens “se cachent derrière les couloirs de la Commission”.

“La chancelière Merkel devrait dire à Viktor Orban en face de lui “Désolé, j’ai un problème avec vous et vous devriez partir…”, a déclaré Mme Varga.

“Nous sommes attaqués et subissons une pression idéologique car nous disons non à l’immigration, non au multiculturalisme, et parce que nous avons un point de vue différent sur le rôle de la famille dans la société”, a-t-elle déclaré.

(…)

Financial Times

Partager cet article

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS