Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

8 novembre 2020 7 08 /11 /novembre /2020 00:35

Alors que les médias donnent gagnant Joe Biden et que le candidat démocrate clame déjà sa victoire, un expert russe évalue les chances de Donald Trump qui a déclaré ce 7 novembre qu’il fera examiner son cas par la justice.

Le directeur des travaux scientifiques du Club de discussion international Valdaï, Fiodor Loulianov, estime que si le Républicain Donald Trump réussit à prouver des irrégularités dans le décompte des voix dans certains États, il sera en mesure de lutter pour sa réélection. Sinon, il n’a aucune chance, étant donné que c’est le Démocrate Joe Biden qui bénéficie du nombre nécessaire de votes.

Selon Fiodor Loukianov, la question est maintenant de savoir si Donald Trump sera capable de prouver la présence de violations grossières et de fraudes.

«Pour l’instant, ils [les Républicains, ndlr] ne font que l’affirmer et il n'est pas clair s'ils disposent de preuves. Dans le cas contraire, Joe Biden a totalisé le nombre nécessaire de grands électeurs, ce qui signifie qu’il est devenu Président», expose-t-il.

Il rappelle également que la Constitution américaine prévoit des délais serrés.

«Le vote du collège électoral est prévu pour le 14 décembre. D’ici là, il devrait être clair [qui a été élu Président, ndlr]. Les poursuites de Trump doivent donc être examinées avant, il reste encore un mois», constate Fiodor Loukianov.

Il indique que la date de la prestation de serment par le Président est fixée elle aussi.

«Elle ne bouge jamais. Tout se passera en temps prévu», note-t-il.

Dans le même temps, fait-il remarquer, le système politique américain est complexe et archaïque.

«Ce que nous observons est le résultat avant tout de ce système très conservateur qui n'a pratiquement pas changé depuis le XVIIIe siècle, mais qui a été mis en place par des personnalités raisonnables, et qui possède sa logique. Pourtant, ça marchait avant et non en présence d’une situation de scission monstrueuse du pays.»

«Ces complications se sont superposées et nous voyons clairement le résultat», conclut l'analyste.

Biden donné vainqueur

Les chaînes de télévision CNN, NBC et l'agence AP ont affirmé plus tôt, sur la base de leurs calculs, que Joe Biden avait été élu Président des États-Unis. Selon elles, le candidat démocrate a rassemblé les voix des 270 électeurs nécessaires. Les prévisions ont été mises à jour sur fond de nouvelles données sur la Pennsylvanie, où Joe Biden a augmenté son avance jusqu’à 31.000 voix. Toutefois, le dépouillement officiel des votes n'est pas encore achevé dans l’État, tout comme dans plusieurs autres.

Donald Trump a d’ores et déjà déclaré qu’il défendra son cas en justice à partir de lundi et que l’élection n’était pas terminée. Son avocat a ajouté que l’issue des élections était décidée par les tribunaux et non par les médias.

source

Partager cet article

Repost0
CITOYENS ET FRANCAIS