Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

 Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2018

Flag Counter

 

 

 

 

 

11 décembre 2020 13:40

Emanuel Roşu, un journaliste sportif roumain ayant travaillé pour The Guardian, Four Four Two et participant à l’élection du ballon d’or pour la Roumanie a passé plusieurs heures à écouter la bande audio d’une durée de 15 minutes de la séquence qu’il qualifie d’ “hystérique” ayant eu lieu mardi, lors de la 1ère mi-temps du match opposant le PSG à Istanbul Başakşehir FK.

Voici les événements minutes par minutes, tels qu’ils se sont déroulés selon ce journaliste :

9 : 15

  • Okan Buruk (NDR : l’entraîneur principal d’Istanbul) est très énervé car un de ses joueurs a reçu un carton jaune : « 1ère faute ! 1ère faute ! C’est du football, pas du basketball ! ».
  • Sebastian Colţescu, le 4ème arbitre, essaye de le calmer.
  • Okan Buruk lui répond : « Eh, on n’est pas en Roumanie ici, nous sommes des Turcs ! »

13 : 13

  • Sebastian Colţescu s’adresse via le système d’oreillettes à l’arbitre de touche Octavian Sovre : « ‘Tavia’, je te l’ai déjà dit, ce gars est vraiment odieux. Avertis-le ! »

13 : 20

  •  « C’est le noir ! Ce n’est pas possible de se comporter de la sorte ! Va voir de qui il s’agit ! C’est le noir qui est là ! Ce n’est pas possible de faire ce qu’il fait ! » : Ces mots adressés à l’arbitre principal Ovidiu Hategan sont probablement prononcés par l’arbitre de touche Octavian Sovre, et non par Sebastian Colţescu, le 4ème arbitre, comme en témoigne son geste qui accompagne ses paroles sur cette capture d’écran
  • Les joueurs commencent à protester à l’encontre de Colţescu, alors qu’ils n’ont pas pu entendre les échanges entre les arbitres, si ce n’est des bribes de mots.
  • Le plus vindicatif (et par ailleurs visé par les échanges ci-dessus) est Pierre Webó (NDR : le seul Noir du staff d’Istanbul), qui sort de ses gonds après avoir cru entendre le mot « Négro ».
  • Pierre Webó se précipite sur Colţescu en l’invectivant une dizaine de fois de cette phrase « Pourquoi avez-vous dit Négro ? ». Ovidiu Hategan, l’arbitre principal, tente de calmer la situation (NDR : mais finit par expulser Webó en raison de son attitude agressive)
  • Les 4 arbitres expliquent au staff et à quelques joueurs d’Istanbul que « Negru » signifie « Noir » en roumain.
  • Si l’entraîneur Okan Buruk s’énerve de plus en plus, c’est surtout Demba Ba, l’un des joueurs d’Istanbul qui est le plus virulent, répétant à de très nombreuses reprises : « Pourquoi l’avez-vous identifié par sa couleur ? »
  • Au même moment, Colţescu est interrogé par les joueurs du PSG (NDR : Marquinos et Neymar JR.) sur les raisons de l’énervement du staff Stambouliote.
  • Il explique que cela est dû au fait qu’il a prononcé le mot « Noir ».
  • Les esprits semblent alors se calmer.

14 : 35

  • La présence d’un délégué de l’UEFA sur le terrain est demandée
  • Okan Buruk à l’arbitre principal : « Dans mon pays, on appelle les Roumains des Gypsys ! Et pourtant, je ne vous appelle pas Gyspsy, moi ! »
  • Une voix non identifiée : « Ce n’est pas le championnat roumain ici, c’est la Champion’s League ! »
  • Ovidiu Hategan, l’arbitre principal : « Mon ami, nous parlons en roumain entre arbitres, nous sommes tous Roumains »

15 : 35

  • Kylian Mbappe s’adressant à l’arbitre principal : « Sortez-le ! », il souhaite le que le 4ème arbitre Colţescu n’officie plus sur le terrain
  • Ovidiu Hategan, l’arbitre principal insiste auprès de de Demba Ba : « Negru » signifie simplement « Noir » en roumain.
  • Demba Ba ne veut rien entendre et n’accepte pas que Webó ait été identifié par sa couleur. Il hurle sa désapprobation auprès des arbitres.

16 : 05

  • Demba Ba demande pour la première fois à l’ensemble des joueurs de quitter le terrain
  • Kylian Mbappe réitère auprès de l’arbitre principal de sortir le 4ème arbitre « Get him out ! / Sortez-le ! »

16 : 27

  • Okan Buruk à l’arbitre principal : « Les gars ne vous acceptent plus ! Nous ne voulons plus de vous ! Vous êtes racistes ! Vous êtes racistes et nous ne voulons plus de vous ! »

16 : 50

Demba Ba à l’arbitre principal : « Arbitre ! Quand il (NDR : Colţescu) s’adresse à un type blanc, il dit ‘le mec’. Quand il voit un Noir, il dit ‘négro’ »

L’arbitre principal répète à Okan Burul et Demba Ba que le mot « Négro » n’a jamais été prononcé

17 : 30

  • Gulbrandsen (joueur d’Istanbul) à Tuchel (l’entraineur parisien) : « Il a proféré des propos racistes ! Il les a prononcés ! ».
  • Tuchel semble encourager les joueurs à reprendre la partie (NDR : avis personnel du journaliste basé sur la gestuelle de Tuchel).

17 : 50

  • Une voix du staff d’Istanbul à l’arbitre principal : « Nous ne pouvons pas accepter cela ! Il n’a vraiment pas de chance d’avoir employé ce mot ! S’il vous plaît, sortez-le et reprenez la partie »

18 : 03

  • L’arbitre principal explique maintenant à Neymar ce que signifie « Negru » en roumain.

18 : 06

  • Demba Ba fait maintenant face à Colţescu : « Pourquoi avoir dit ‘le gars noir’ et non ‘ce gars’ ? Vous n’agissez pas de la même façon face à un Blanc ! »

18 : 47

  • Arrivée sur le terrain du délégué du match qui échange quelques mots avec les arbitres.
  • L’arbitre principal s’adressant à Colţescu : « ‘Sebi’, dis-lui les mots que tu as prononcés »
  • L’explication de Colţescu est hélas inaudible, mis à part à 19 :15 « Negru veut dire Noir »

19 : 37

  • Demba Ba demande à ses coéquipiers de quitter la pelouse, pendant que les arbitres continuent à discuter avec le staff stambouliote et le délégué de l’UEFA.

20 : 55

  • Alors que l’arbitre explique la situation à Leonardo (le directeur sportif du PSG), Okan Buruk surgit en criant « Vous êtes racistes ! Vous êtes racistes ! Vous avez prononcé le mot ‘négro’ ! Vous êtes racistes ! »

21 : 30

  • Okan Buruk s’adressant à Colţescu : « Vous l’avez expulsé (NDR : Webo) en raison de sa couleur ! »
  • Un membre du staff du PSG à l’arbitre principal : « C’est une décision difficile, mais pour faciliter les choses, ce serait mieux d’exclure Colţescu. Après tout, vous êtes responsable de la situation »

21 : 45

  • Une voix d’un joueur du PSG (en espagnol) : « Bon, on a assez parlé maintenant, putain ! »

22 : 15

  • Les joueurs d’Istanbul quittent le terrain, l’un d’entre eux crie « Fuck off ! », un autre « Vous nous devez le respect ! Ce n’est pas du football ! »

22 : 45

Les 2 équipes regagnent leurs vestiaires. L’arbitre principal à Leonardo : « On attend 10 minutes, nous sommes là s’ils veulent reprendre le match », puis répondant à une question de Leonardo : « Je ne sais pas ! Cela ne dépend pas de moi ! »

Le thread original, sur twitter :

source

Partager cet article

Repost0