Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

2 décembre 2020 11:48

INFO RMC – Alors que les stations françaises n’ouvriront pas leurs remontées mécaniques pour les vacances de Noël, le gouvernement tente de convaincre l’Espagne de fermer ses stations aux étrangers.

Les échanges diplomatiques se multiplient ces derniers jours entre Paris et Madrid. Alors que la France a décidé de ne pas ouvrir ses stations pour les fêtes, le gouvernement tente d’obtenir de ses voisins un principe de réciprocité. Si l’Allemagne et l’Italie sont alignés sur la position française, les autorités suisses et espagnoles sont plus difficiles à convaincre. 

Les diplomates français ont donc demandé à l’Espagne de réserver l’accès des stations de ski catalanes aux Espagnols uniquement. Des échanges doivent avoir lieu entre Madrid et les communautés autonomes dans les prochaines heures. Les autorités catalanes ont déjà fait savoir au gouvernement français qu’elles étaient favorables à cette proposition. 

RMC

Le chef de l’État souhaiterait empêcher les Français d’aller skier à l’étranger alors que les remontées mécaniques seront fermées en France.

Emmanuel Macron a indiqué ce mardi 1er décembre que le gouvernement envisageait de prendre «des mesures restrictives et dissuasives» pour empêcher les Français d’aller skier à l’étranger, notamment en Suisse, à Noël alors que les remontées mécaniques seront fermées en France.

«S’il y a des pays qui maintiennent des stations ouvertes, il y aura des contrôles pour dissuader les Français» et pour «ne pas créer une situation de déséquilibre avec des stations en France», a expliqué le chef de l’État devant la presse après avoir reçu le premier ministre belge Alexander de Croo.

En Suisse, frappée de plein fouet par la deuxième vague de Covid-19, les autorités et secteurs concernés présentent de leur côté un front uni, après une fin de saison écourtée mi-mars par la première vague. «En Suisse, nous pouvons aller skier, avec des plans de protection», a assuré jeudi dernier le ministre de la Santé, Alain Berset, en soulignant que le gouvernement ré-examinerait la situation avant les fêtes de fin d’année.

www.lefigaro.fr

Partager cet article

Repost0