Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

 Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2018

Flag Counter

 

 

 

 

 

26 décembre 2020 18:55

Nommé «SI Vaccin Covid», le fichier a pour but de suivre les personnes vaccinées, indique un décret paru ce samedi au Journal officiel. Il permettra «la mise en œuvre, le suivi et le pilotage des campagnes vaccinales» qui commencent en France le 27 décembre.

Un fichier visant à regrouper les données des personnes qui se sont fait vacciner contre le Covid-19 a été créé, annonce un décret publié ce samedi au Journal officiel.

«SI Vaccin Covid» a pour but «la mise en œuvre, le suivi et le pilotage des campagnes vaccinales contre la Covid-19».

«En cas d'apparition d'un risque nouveau»

Des informations sur l’injection — comme la date, le lieu, le modèle du vaccin injecté, ainsi que les données personnelles enregistrées sur les patients — permettront de contacter les personnes concernées «en cas d'apparition d'un risque nouveau». Les soignants administrant les vaccins, le médecin traitant et les agents de la Caisse nationale d'assurance maladie auront accès à certaines de ces données.

D'autres professionnels de santé seront en mesure de les consulter après «pseudonymisation», c'est-à-dire suppression des noms, prénoms, adresses, numéros de sécurité sociale, numéros de téléphone et adresses mail, pour permettre d'assurer le «suivi de la couverture vaccinale» et de «mesurer l'efficacité de la vaccination».

40% des Français interrogés prêts à se faire vacciner

Alors que la campagne de vaccination débutera en France ce dimanche 27 décembre, seuls 40% des Français interrogés entre le 14 et le 16 décembre ont répondu vouloir «certainement ou probablement» se faire vacciner contre le Covid, selon l’enquête CoviPrev réalisée par Santé publique France auprès d’un échantillon de 2.000 personnes. À titre de comparaison, entre le 4 et le 6 novembre, ce taux était de 53%, contre 64% en juillet.

Dans le même temps, les plus de 65 ans restent les plus allants (61% contre 72% début novembre). En revanche, les 25-34 ans (27%) et les jeunes majeurs âgés de moins de 25 ans (28%) sont les plus réticents, indique l’étude.

Source

Partager cet article

Repost0