Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

 Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2018

Flag Counter

 

 

 

 

 

9 décembre 2020 16:13

Dénonçant «l’hypersexualisation» des enfants qui les sépare de la République, la députée LREM Aurore Bergé a défendu sur BFM TV la possibilité d’introduire un amendement interdisant le port du voile aux fillettes.

Alors qu’aujourd’hui un projet de loi contre le séparatisme et l’islamisme radical est présenté par le gouvernement au Conseil des ministres, la députée LREM Aurore Bergé a laissé entendre sur BFM TV qu’un amendement interdisant le port du voile aux petites filles peut être possible.

«Nous avons malheureusement des parents qui considèrent que c’est normal, et que la perspective de leur enfant, c’est que dès le plus jeune âge, de deux à trois ans, elles soient couvertes entièrement», a déploré ce 9 décembre devant Jean-Jacques Bourdin la présidente déléguée du groupe LREM à l’Assemblée nationale.

D’après elle, le port du voile entraîne une «hypersexualisation» des enfants, les poussant à considérer qu’elles doivent être pudiques «dès le plus jeune âge».

«Ça veut dire qu’on considère qu’il faut séparer les petits garçons des petites filles. Ça veut dire que dès le plus jeune âge on les sépare de la République, on entrave leur capacité à être en lien avec les autres», s’est-elle exclamée.

Interrogée par Jean-Jacques Bourdin si cet amendement était possible, elle a confirmé travailler dessus avec de nombreux collègues comme Jean-Baptiste Moreau:

«C’est un sujet sur lequel nous travaillons pour voir comment cela est possible de l’interdire demain, parce qu’on considère qu’en République française on doit protéger nos enfants».

Partager cet article

Repost1