Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

27 janvier 2021 22:07

Les tarifs réglementés du gaz vont augmenter de 3,5% en moyenne en février 2021. Une hausse due à la forte demande du gaz liquéfié en Asie.

Une vague de froid en Asie de l'Est responsable de la hausse des prix du gaz

Dans un communiqué paru lundi 25 janvier 2021, la Commission de régulation de l'énergie (CRE) a annoncé que les prix réglementés du gaz appliqués par Engie allaient augmenter en moyenne de 3,5% le 1er février 2021. Une forte hausse due à une vague de froid inattendue en Asie de l'Est qui a fait grimper la demande et donc le cours du gaz.

Dans le détail, la hausse de tarif ne sera pas la même pour tous. La Commission énumère dans son communiqué les différentes hausses appliquées aux clients « Cette augmentation est de 0,9 % pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 2,1 % pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 3,7 % pour les foyers qui se chauffent au gaz ».

Pour faire face à la hausse de la demande, l'Europe puise dans ses réserves

La forte vague de froid en Asie de l'Est force les pays européens à puiser dans leurs réserves de gaz liquéfié. Le communiqué de la Commission de régulation de l'énergie précise la situation complexe : « Cette hausse pour le mois de février s'explique principalement par une forte demande en gaz naturel liquéfié en Asie, liée notamment à une vague de froid exceptionnelle en Asie de l'Est. (…) Il en résulte une hausse des prix du gaz sur les marchés internationaux, ce qui conduit les pays européens à puiser dans leurs stockages de gaz naturel ».

Cette nouvelle hausse des tarifs réglementés du gaz intervient alors que la loi prévoit l'extinction progressive des contrats de ce type pour les particuliers d'ici 2023. Pour les professionnels, les contrats de gaz à tarifs réglementés ont disparu du marché depuis le 1er décembre 2020.

source

Partager cet article

Repost0