Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

12 février 2021 18:48

Le ministre de l’Éducation dénonce dans un communiqué l’intrusion d’élus de la ville de Trappes dans un lycée de la commune, ce jeudi, afin d’y distribuer des tracts. Un professeur de philosophie de l’établissement dit être menacé, ce que conteste le maire de la commune.

Le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer “condamne fermement” l’intrusion d’“élus de la ville de Trappes” dans le lycée au sein duquel exerce Didier Lemaire, le professeur de philosophie qui dit avoir été visé par des menaces après avoir défendu Samuel Paty dans une lettre ouverte.

Selon le ministère de l’Éducation, des élus de la ville de Trappes dont le maire de la ville sont venus distribuer un tract jeudi matin devant puis à l’intérieur du lycée. Une information que le rectorat de Versailles a confirmé à BFMTV ce jeudi. Selon nos informations, le chef d’établissement a tenté d’empêcher les élus de pénétrer en son sein, en vain.

Le document distribué, une lettre écrite par l’édile à l’adresse des lycéens, condamne les propos du professeur Didier Lemaire, qui expliquait que la commune était tombée aux mains des islamistes.

Depuis une semaine, Didier Lemaire explique dans les médias faire l’objet de menaces depuis sa lettre ouverte du 1er novembre dans laquelle il dénonce “l’absence de stratégie de l’État pour vaincre l’islamisme”. Le maire de Trappes, Ali Rabeh (Génération.s) estime au contraire que le professeur n’a “jamais fait l’objet d’une menace sérieuse”, dénonçant des “mensonges” et des “contre-vérités”.

(…) BFMTV

Échange tendu entre Morandini et le maire de Trappes , qui menace de partir quand le sujet des tracts distribués dans le lycée est évoqué, avant de quitter le direct et de revenir 5 min après

Des élus de Trappes, dont le maire Ali Rabeh, se sont introduits dans le lycée où enseigne Didier Lemaire pour distribuer un tract dénonçant ses propos. Le proviseur a tenté de les en empêcher. Blanquer “condamne”
 
source

Partager cet article

Repost0