Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

 Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2018

Flag Counter

 

 

 

 

 

13 février 2021 16:52

C’est devenu intenable.” Danielle Devos, professeure d’anglais, résume le malaise général au sein du collège Jules-Ferry, dans le quartier Saint-Louis à Marseille.Depuis la rentrée, les actes de violence se banalisent, pour une simple chaise à déplacer, ça peut exploser“. Laetitia Gutierrez, professeure de mathématique, confirme : “Des insultes quotidiennes, des menaces répétées, y compris de la part de certains parents, deux élèves ont été trouvés porteurs d’arme blanche dans leur sac à dos.

Violence physique et verbale

Un climat de violence qui a dépassé les limites cette semaine. Mercredi, c’est une élève qui a agressé physiquement un enseignant : “Elle lui a arraché son masque et lui a craché dessus en plein visage avant de lui donner des coups de pied” explique Danielle Devos.

Et jeudi, deux dealers qui voulaient échapper à un contrôle de police ont pénétré sur le terrain de sport en plein cours d’EPS, devant des élèves et un prof médusés. “Ils auraient pu être armés, comment aurions-nous alors réagi ?” s’interroge une enseignante.

Le corps enseignant est unanime : depuis le second confinement et les nouvelles mesures de restrictions sanitaires liées au couvre-feu, la tension se ressent à tous les étages dans la cité Campagne Lévêque, située juste à côté.

 Le nombre d’élèves décrocheurs a explosé, les règles de vie ne sont plus respectées par des groupes d’élèves de plus en plus importants. Ceux qui veulent encore travailler ont toutes les peines du monde à le faire. (…)

France Bleu

Partager cet article

Repost1