Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

 Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2018

Flag Counter

 

 

 

 

 

5 février 2021 21:53

5 février 2021

Depuis le 22 juin 2020, dans une vidéo visionnée près de un demi-million de fois (diffusée par le journal Mediapart dans le cadre de son émission “Ouvrez les guillemets”) le chroniqueur politique Usul enjoint son audience à se rapprocher des mouvements dits “Antifa” en faisant plus particulièrement la promotion du groupuscule “Jeune Garde”

 

 

 

 

 

 

 

 

1 janvier 2021

Lyon : un leader antifa du groupuscule “Jeune Garde” loue les djihadistes de Boko Haram et tourne en dérision l’exécution de Samuel Paty (MàJ: une enquête a été ouverte)


[…]

Depuis l’article de l’Etudiant Libre, les identitaires et le Rassemblement national se sont emparés de cette information, d’autant que des membres de la Jeune Garde avaient été invités à la mairie du 1er arrondissement de Lyon en février dernier lors d’une conférence sur les moyens à user pour combattre l’extrême-droite. Mais ni Nathalie Perrin-Gilbert, maire du 1er à l’époque, ni Grégory Doucet, désormais maire de Lyon n’avaient ensuite condamné la présence d’un tel individu dans la capitale des Gaules.

Cela n’a pas empêché le parquet de Lyon de s’intéresser de près à l’homme, ancien ultra de l’Olympique de Marseille et qui serait désormais l’un des leaders du mouvement antifasciste à Lyon à travers le groupe de la Jeune Garde.

Selon nos informations, une enquête pour apologie du terrorisme et diffusion de l’enregistrement d’image relative à la commission d’une atteinte volontaire à l’intégrité de la personne a été ouverte. 

[…]

L’article dans son intégralité sur LyonMag

28 décembre 2020

Selon le magazine étudiant l’Etudiant libre, Hamma Alousseini, plus connu sous le nom de Luc Bawa, multiplie les provocations en soutenant la “nébuleuse islamiste”. 

Ce sont les événements de trop. Selon l’Etudiant libre, le magazine politique et culturel qui agit en compagnie de Campus Vox, il est temps de prendre des mesures contre la Jeune garde, un mouvement antifasciste lyonnais. Plusieurs figures du mouvement, et en particulier une, multiplient les provocations.

La dernière en date remonte à quelques jours à en croire des captures-écran réalisées sur le compte Instagram d’Hamma Alousseini, connu sous le nom de Luc Bawa. Dans une story, il a partagé le tweet de l’assassin de Samuel Paty, le Tchétchène Abdoullakh Anzorov, en ajoutant un commentaire équivoque : « A force de critiquer et insulter la même religion voilà le résultats … mais le tweet mooooorrrrr », lance-t-il dans un message accompagné d’émoticônes moqueurs. 

Le même Luc Bawa qui posait dernièrement, selon l’Etudiant libre, sur un pickup dans le désert en train « de faire la promotion de Boko Haram », une organisation considérée comme terroriste. D’ailleurs, un peu plus tôt, après des attentats commis par la mouvance terroriste, la Jeune garde antifasciste avait à demi-mot justifié ces actes en appelant seulement à « faire barrage à l’extrême droite »

Un groupe invité par la mairie 

[…]

Lire dans son intégralité sur Valeurs Actuelles et l’Etudiant libre

source

Partager cet article

Repost1
CITOYENS ET FRANCAIS