Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

 Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2018

Flag Counter

 

 

 

 

 

14 avril 2021 16:05

Scandale policier : un Syrien tue un homme, la police persécute le père de ce dernier

En 2017, un jeune syrien a tué le fils de Karsten Hempel en Saxe-Anhalt. Après que l’auteur ait été condamné à la probation, la police a poursuivi le père de la victime pour des prétendus plans de vengeance. Selon les recherches de FOCUS-Online, les enquêteurs ont utilisé des méthodes illégales. Hempel demande des éclaircissements.

Un nouveau scandale policier se profile en Saxe-Anhalt. Selon une enquête de FOCUS Online, l’inspection de la police de Dessau-Roßlau a tenté de protéger un criminel violent condamné et a pris des mesures illégales contre le père, allemand, dont le fils avait été tué par le dit criminel, Syrien.

[…]

Contexte: le 29 septembre 2017, Sabri H., alors âgé de 17 ans, s’est disputé avec le fils de Hempel, Marcus, juste devant un centre commercial à Wittenberg. Sabri H. frappé du poing la victime, âgée de 30 ans, qui est tombée et est décédée un peu plus tard des suites de blessures à la tête. […]

Verdict contre Sabri H.: deux ans de probation

Sabri H. a été condamné pour cet acte brutal en mars 2020. Pas pour meurtre, pas pour homicide involontaire, mais pour «lésions corporelles entraînant la mort». Deux ans de probation, 120 heures de travail… La chambre pénale pour mineurs du tribunal de district de Magdebourg a estimé que cela était approprié. Donc Sabri H. est resté en liberté. Et c’est toujours le cas aujourd’hui.

Fin 2020, la police a déclaré avoir reçu des informations verbales d’informateurs selon lesquelles Karsten Hempel voulait se venger de la mort de son fils et voulait violer Sabri H. À ce jour, le père nie avec véhémence les plans présumés.

[…]

Néanmoins, deux enquêteurs de la criminelle lui ont rendu visite en décembre 2020 sur son lieu de travail et ont tenu un «discours menaçant». Hempel, qui travaille comme directeur de la construction, s’est retrouvé cantonné au rôle d’accusé. Ses collègues ont été témoins d’une situation étrange, même si le gros de l’échange a eu lieu dans une pièce séparée.

Le but de cette allocution était de “prévenir les perturbations de la sécurité et de l’ordre publics”, a déclaré la police. Hempel devrait s’abstenir «d’instruire ou d’inciter des personnes» à «nuire ou menacer la santé de Sabri H.». Lui même devrait s’abstenir d’actes de vengeance. Le père de famille fut menacé d’éventuelles «mesures de sécurité», y compris l’emprisonnement.

[…]

Karsten Hempel: Souvenirs de la sombre période de la RDA

Hempel n’en croyait pas ses oreilles et se souvenait des conditions les plus sombres de la RDA. “Je pensais que les méthodes de la Stasi avaient pris fin il y a 30 ans”, a-t-il déclaré. 

[…]

Cependant, l’homme de 56 ans avait des soupçons. Il a supposé que les “dénonciations” provenaient de l’environnement du criminel, ou même du Syrien lui-même.

[…]

Une chambre civile du tribunal régional de Dessau-Roßlau a condamné Sabri H. en juillet 2020 à rembourser Hempel pour tous les dommages subis «du fait du meurtre de son fils». Plus précisément, le tribunal lui a octroyé 20 000 euros pour les “prestations au survivant” et 5 300 euros pour les frais de justice. Les sommes stipulées dans le jugement par défaut sont “exécutoires” selon le tribunal.

La tentative de Karsten Hempel de faire saisir l’argent qui lui était dû a échoué. Début décembre 2020, Sabri H. a affirmé à un huissier qu’il n’avait ni économies, ni meubles, ni autres objets de valeur.

Il a également déclaré qu’il ne vivait pas à son adresse enregistrée habituelle, mais avec la famille d’un ami. Selon l’ordonnance de probation, il aurait dû signaler ce «déménagement» au tribunal de district de Magdebourg, ce qu’il n’avait pas fait. L’avocat de Karsten Hempel a alors demandé au procureur de la République d’enquêter sur une éventuelle violation des conditions de probation.

Hempel a déposé une plainte pénale pour “dénonciation calomnieuse”

Il est évident que Sabri H. s’est senti perturbé par les recherches légitimes de Karsten Hempel. Le fait est que c’est à ce moment là que le bureau de la police criminelle de l’État de Saxe-Anhalt a reçu une information selon laquelle le père Hempel aurait souhaité se venger du Syrien. 

[…]

La police admet une erreur: la mesure était “illégale”

Selon les informations de FOCUS Online, le combat du père en valait la peine: la police a dû admettre officiellement l’erreur. Par décision du 1er mars 2021, le commissariat de Dessau-Roßlau a informé Karsten Hempel que la mesure policière à son encontre était “illégale” et donc “sera retirée”.

La raison invoquée dans la lettre était qu ‘«il n’y avait aucune preuve d’une situation de risque suffisamment spécifique en l’espèce». Ainsi, «la condition préalable à l’émission d’une ordonnance d’interdiction (s’adressant à la personne à l’origine du risque) n’était pas remplie».

[…]

“Un scandale”: le père se sent traité comme un criminel

[…]

«Un scandale», dit Hempel. Bien qu’il ait été victime d’un crime violent en tant que père d’un enfant tué, il a été «traité comme un agresseur» et le véritable auteur du crime, Sabri H. «qualifié de victime».

L’article dans son intégralité sur Focus

Partager cet article

Repost0