Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

4 avril 2021 21:45

Une quarantaine de détenus ont refusé de regagner leur cellule à la maison d’arrêt de Saint-Étienne. Parmi leurs revendications, des consoles de jeux et des «surveillants plus gentils», d’après le syndicat Force ouvrière (FO) pénitentiaire.

Samedi 3 avril, en fin d’après-midi, 43 détenus ont refusé de regagner leur cellule à l’issue de leur temps de promenade à la maison d’arrêt de Saint-Étienne, indique Force ouvrière pénitentiaire dans un communiqué. Les équipes régionales d’intervention et de sécurité (ERIS) de Lyon sont intervenues pour rétablir l’ordre.

Les prisonniers ont remis une liste de revendications aux surveillants, parmi lesquelles des consoles Xbox, des «surveillants plus gentils pour le ramadan» et le retrait des vitres au parloir, a détaillé le syndicat. Ces vitres avaient été installées dans le cadre de la crise sanitaire.

Constatant l’échec des négociations, le personnel pénitentiaire a fait appel aux ERIS, qui ont procédé au transfert de deux détenus. La situation était revenue à la normale vers 21h15. «Nous soulignons le professionnalisme des agents, bien qu’en sous-effectifs, et l’intervention des ERIS», poursuit le communiqué.

Laxisme?

L’organisation syndicale réclame par ailleurs des mesures plus fermes à la direction car ce genre d’événement, selon elle, «risque de se reproduire». «Ne croyez donc pas que le laxisme apportera la paix», conclut-elle.

Contactée par Sputnik, la maison d’arrêt de Saint-Étienne n’a pas été en mesure de répondre à nos questions.

source

Partager cet article

Repost0