Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

20 avril 2021 17:29

En nommant, place Vendôme, l’avocat pénaliste le plus connu de France, Emmanuel Macron voulait réaliser un coup politique et médiatique. Éric Dupond-Moretti connaît très bien le droit et la procédure judiciaire et il a obtenu une augmentation historique du budget de son ministère.

 Mais on peut se demander si le message envoyé par la nomination d’«Acquitator» correspondait bien aux attentes du pays en matière pénale 

Dans la période actuelle, ce casting semble en effet quelque peu à contre-emploi et vient saper davantage la crédibilité d’Emmanuel Macron sur les sujets régaliens.

Sur ces thématiques, le logiciel macronien initial était fortement empreint de libéralisme sociétal et les réponses proposées ont rapidement semblé inadaptées face à la gravité de la situation. 

En avril 2018, seuls 41% des Français jugeaient positifs son bilan en matière de lutte contre l’insécurité. Le jugement s’est dégradé depuis: 32% en octobre 2019 et 26% seulement en avril dernier.

 Face à l’émotion suscitée par le verdict du procès des agresseurs des policiers de Viry-Châtillon, le président tente de reprendre la main et d’envoyer un message de fermeté, c’était l’objet de l’interview qu’il a accordée à votre journal et de son déplacement à Montpellier. 

Un signal du même ordre sera peut-être envoyé via des inflexions sur le projet de loi sur la justice, dont la présentation va se faire sous la pression de l’opinion et des syndicats de policiers très remontés.

Le Figaro

Partager cet article

Repost0