Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie---International Press Review ---- Обзор международной прессы
  • Contact

Rechercher

 Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2018

Flag Counter

 

 

 

 

 

1 mai 2021 12:57

01/05/21

Aslambek Ezhaev, le fondateur de la maison d’édition musulmane “Ummah”. On aperçoit durant les fouilles un titre de séjour français valable de 2015 à 2025 :

 


30/04/01

Le propriétaire de la maison d’édition de littérature islamique “Ummah” Aslambek Ezhaev a été arrêté à Moscou, soupçonné de financement du terrorisme. TASS en a été informé vendredi par la représentante officielle du RF IC, Svetlana Petrenko.

«Dans le cadre de l’affaire pénale, les enquêteurs, en coopération avec des employés du FSB, du ministère de l’Intérieur, du Service fédéral des pénitenciers de Russie et du Rosfinmonitoring, ont établi l’implication d’Aslambek Ezhaev dans le financement du terrorisme. À la demande du enquête, le tribunal a choisi une mesure préventive sous forme de détention », a-t-elle déclaré.

Selon elle, Ezhaev est le fondateur et propriétaire de la maison d’édition Umma, qui “était également utilisée pour collecter et transférer des fonds”. “Les livres de cette maison d’édition ont été reconnus comme extrémistes selon l’expertise, mais l’homme a officiellement changé le titre des ouvrages et les a republiés. Ces livres ont également été distribués aux prisonniers”, a déclaré le représentant du Royaume-Uni.

Selon le ministère, au plus tard en 2012, Aslambek Ezhaev a organisé le financement des activités terroristes de l’organisation terroriste internationale État islamique (EI) interdite en Russie. “Entre 2012 et aujourd’hui, Ezhaev a tenu à plusieurs reprises des réunions secrètes avec des contreparties, dont il a reçu des fonds destinés à financer l’État islamique. Plus tard, il a transféré plus de 34 millions de roubles à des personnes recherchées en Russie pour avoir commis des crimes terroristes”, Expliqua Petrenko.

Dans les maisons de campagne et les appartements d’Ezhaev dans divers quartiers de Moscou, ils ont trouvé des cartes bancaires utilisées pour financer le terrorisme, des moyens techniques de transmission d’informations, de la littérature interdite, ainsi que d’autres attributs d’une orientation extrémiste.

Connexion avec Said Buryatsky

Le Centre des relations publiques (DSP) du FSB de Russie a également déclaré qu’Ezhaev était membre de la cellule conspiratrice de l’EI. En outre, selon le FSB, il était auparavant associé à l’idéologue terroriste Said Bouriatky. << Dans le cadre de l’affaire pénale ouverte, qui a fait l’objet d’une enquête de la Direction principale des enquêtes du Comité d’enquête de Russie à Moscou en vertu de la partie 4 de l’article 205.1 du Code pénal de la Fédération de Russie (<< Organisation du financement du terrorisme >>), russe le citoyen Ezhaev Aslambek Kaspievich, qui était membre d’une cellule profondément conspiratrice de l’organisation terroriste internationale État islamique “- a rapporté au FSB.

Selon les services de renseignement,” Ezhaev était également un lien étroit de l’idéologue du bandit armé du Caucase du Nord Alexander Tikhomirov (connu sous le surnom de Saïd Bouriate), liquidé en 2010, ainsi que d’autres terroristes. “

Une partie de la littérature publiée par la maison d’édition Ummah est interdite par le ministère de la Justice, a un sens wahhabite, est de nature extrémiste et promeut l’idée d’un «califat mondial». Le FSB a précisé que dans quatre lieux de résidence et dans les installations utilisées par Ezhaev et ses proches pour imprimer et distribuer des livres interdits, ils ont saisi des téléphones portables avec des messages de terroristes, un nombre important de cartes bancaires, des documents de rapport sur les transferts d’argent, la comptabilité documents de la maison d’édition “Ummah”.

Il indique qu’au cours de la période allant de 2010 à nos jours, plus de 900 000 livres ont été publiés pour un total de 95 millions de roubles. En outre, Ezhaev a été retrouvé avec du courrier des établissements pénitentiaires du Service fédéral des pénitenciers de Russie provenant de prisonniers condamnés pour des articles terroristes avec des ordres d’expulsion de littérature extrémiste. “De plus, sur le lieu de résidence de l’un des proches parents d’Ezhaev, un laboratoire a été trouvé pour la production, vraisemblablement, de stupéfiants d’origine végétale destinés à la vente”, a déclaré le FSB.

Selon le FSB, Ezhaev a envoyé plus de 34 millions de roubles depuis 2012 à des personnes raisonnablement soupçonnées de terrorisme par le biais de cartes bancaires et du système de règlement financier informel Hawala, qui est souvent utilisé pour soutenir financièrement des organisations terroristes.

Tass.ru

Partager cet article

Repost0